Hellfest 2017 – 18/06/17 : Bouquet Final

Dernier jour du Hellfest 2017 avec que du très très lourd tout au long du running order. Des déceptions mais surtout de grosses gifles reçues.

Avant de commencer, on va préciser quelque chose. Si vous ne voyez aucune lettre avant le paragraphe d’un groupe, c’est qu’on était tous d’accord à propos du concert. Sinon, il sera précisé à qui appartient l’avis que vous lisez. Bonne lecture !

Dimanche :

Bright Curse

Tolol : Attendus ils étaient. Délivrés ils ont. Quelle claque ! Set super bon, grosse joie de vivre communicative, son au top. Grosse hâte de les voir plus longtemps, que ça soit dans une salle ou au Hellfest dans le futur. Le sommet leur est promis. (Et le chanteur est cool en interview)

Northlane

Chaff & Djodjo : Pas avantagé par l’horaire et le lieu (Main Stage à 11h) mais ils ont maîtrisé les éléments pour faire un gros show. Malgré le petit couac autour de la chute d’un pied de cymbale qui a bousculé leur prestation, les Australiens ont été très bons. Eux aussi il faut les voir dans une salle. (Et ils sont cools en interview)

Skindred

D’un commun accord, on valide ce show. Grosse grosse tuerie. Benji, le chanteur, est une montagne de charisme. Et quelle voix il a ! Bref, superbe performance, qu’on aimerait revoir n’importe quand, n’importe ou. La folie. (Et ils sont cools en interview)

Ufomammut

Tolol : Très attendu, parti aussi vite que je suis arrivé. C’était ultra fort. Pour que j’ai mal aux oreilles alors que je porte des bouchons c’est que les limites étaient dépassées. Bon en même temps, avec leur nom, le doute était peu permis.

Pentagram

Tolol : Avant le show « Tellement dingue de les voir ». Pendant le show « Mais ils sont que 3 ? ». Et oui, le chanteur ayant fait des choses pas catholiques sur sa mère (On parle de viol quand même. Le chanteur a 63 ans), Pentagram ne tourne plus qu’en trio. Et c’était pas bien. Vraiment pas bien.

Alter Bridge

Unanimité : Naze/20

Of Mice And Men

Bien mais pas top. Pas taillés pour la Main Stage. On a eu la chance de les voir 3 jours avant à Lyon au Longlive Festival et c’était la folie.

Prophets Of Rage

C’était super cool. On savait ce qu’on allait avoir et on a quand même pris une gifle. On a sauté sur « Jump Around », levé nos majeurs sur « Killing In The Name », hurlé nos poumons sur « Bulls On Parade ». Et on a rendu hommage à Chris Cornell pendant la prestation instrumentale de « I Am The Highway ». Un très beau concert dans tous les sens du terme.

Five Finger Death Punch

Djodjo : Le chanteur originel n’était pas là, après avoir quitté le groupe en plein live. Le remplaçant était nul. 3 chansons et c’est marre. Horrible.

Every Time I Die

Musicalement c’était énorme, rien à redire. Mais malheureusement, on a eu un every Time I Die amputé de son chanteur, au chevet de son bébé à l’hôpital. Et ses remplaçants n’étaient pas au niveau, surtout le premier à le remplacer. Ce fut très long.

The Dillinger Escape Plan

Djodjo : Concert très cool mais sans plus. J’aurai aimé un peu plus de folie comme on peut les voir en salle.

Chaff & Tolol : Tuerie. On les attendait après l’annulation de leur date à Lyon, ils n’ont pas déçu. Incroyable performance, setlist de porc, son carré. Et puis Greg Pusciato a confirmé que c’était un excellent frontman. On peut dire qu’on les a vu. Messieurs, merci pour ce moment, merci pour votre carrière.