Hellfest 2017 – 17/06/17 : Feu d’artifice

Après deux premiers jours de haute qualité, le samedi arrivait plein de promesses. Des légendes, des jeunes pousses, du doom, du glam. Un programme alléchant sur le papier, mais pas que.

Avant de commencer, on va préciser quelque chose. Si vous ne voyez aucune lettre avant le paragraphe d’un groupe, c’est qu’on était tous d’accord à propos du concert. Sinon, il sera précisé à qui appartient l’avis que vous lisez. Bonne lecture !

Samedi :

Los Disidentes Del Sucio Motel

Djodjo & Tolol : C’était super cool. Depuis le temps qu’on nous ventait les prestations du groupe sur scène, on a été servi. Très très bon show de la part des Strasbourgeois qui ont enflammé la Valley. Mention spéciale à la reprise de « Welcome To The Machine » de Pink Floyd pour terminer le set qui était dantesque. La très très belle surprise. On espère les revoir un peu plus haut dans les prochaines années : )

Ultra Vomit

Djodjo & Chaff : Concert excellent. Ultra drôle. Grosse présence scénique notamment de Fétus. Et puis ce sont des putains de musiciens, il Faut le rappeler. Bref, un excellent moment partagé par un public incroyablement nombreux sur la Main Stage pour un horaire si tôt. (Ndlr : 12h50)

Monkey 3

Tolol : Je me suis fait lyncher par mes collègues mais j’assume mon choix. Je voulais absolument voir les Suisses sur scène et les regrets ne sont pas présents. Gros set, gros son, gros riffs, tout était présent. Ils étaient attendus au tournant, ils n’ont pas déçus. Enfin, on va aussi dire que j’ai privilégié les Suisses à Ultra Vomit car Monkey 3 est plus rare en France. Qui passe à Lyon en octobre prochain ?

Igorr

Chaff : Monstrueux, dans tous les sens du terme. Le son, la voix, les lights, tout était incroyable. En plus, c’était une découverte de son dernier album sorti la veille du concert au Hellfest. Gifle/20

Chelsea Grin

Tolol : Y’avait une certaine attente autour de ce groupe et malheureusement, c’était pas ouf. Très répétitif. Le son était pas mal par contre, il faut le signaler. Mais déception/20

Steel Panther

Chaff & Djodjo : Boobies/20

Mars Red Sky

Tolol : Que dire sur ce groupe ? Tous leurs sons sont des tueries, et « Myramyd » ne fait pas exception. Cette pièce de 17 minutes a été un moment formidable du set des Bordelais. Son aux petits oignons, prestation solide, énorme oui pour ce concert de Mars Red Sky. Mais peut-on vraiment être déçu par eux ? Je vous le demande. (Et ils sont très cools en interview)

Trust

Chaff & Djodjo : On y est seulement allé pour « Antisocial », en se doutant que le reste allait être nul. Mais même cette chanson était daubée. Et on est loin d’être les seuls à le penser. Cramés/20

Chelsea Wolfe

Tolol : La grande dame du Doom était sur la Valley. Et c’était affreusement insipide. Un son pas génial, aucune énergie. Beaucoup trop dépressif à mon goût. C’est la partie du Doom qui ne me plait pas. Énorme déception.

Airbourne

Chaff & Djodjo : Ils font le café. C’était pas ouf mais ça passe, surtout grâce au chanteur qui sauve la mise. Il faut par contre dire que c’est un groupe bien meilleur dans des salles.

Primus

Djodjo : J’y suis allé par curiosité et c’est clairement pas ma tasse de thé. J’ai testé, c’est pas approuvé.

Chaff : Très très cool. Beaucoup surpris de la tournure prog de leur setlist. Vraiment hypé de les voir dans une vraie salle si un jour ils daignent faire une tournée Européenne pour leur prochain album.

Tolol : J’étais assez impatient d’enfin voir la bande de Les Claypool. Et ils ont fait le taf. Set de qualité, public à fond, son au poil. Très content d’avoir enfin pu voir ce trio. Petit bémol sur le fait qu’on sentait un groupe en pilote automatique. Surtout dans le rapport avec le public de la Valley. Mais ce n’est qu’un détail. Prog/20

Slo Burn

Tolol : Tuerie. John Garcia est le patron. Quel charisme, quelle voix, quelle présence scénique. Le groupe n’a sorti qu’un Ep mais ce fut un sacré concert, agrémenté de quelques nouveautés pas piquées des hannetons. Merci messieurs. Le mot de légende n’est pas galvaudé pour John Garcia. (Et il est très cool en interview)