Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Metallica – And..Justice For All

« See our mother

Put to death

See our Mother Die »

Metallica Blackened

 

  • Fans de critiques d’albums, bonjoir!

 

Je sais que vous avez de la mémoire et qu’elle est en bonne santé. Vous vous souvenez donc qu’il y a quelques semaines Metallica fêtait ses 30 ans. J’étais bien sûr là pour couvrir l’évenement. J’avais par ailleur écrit que ceratins albums allaient être critiqués à part.

Nous voici donc avec ce cas de figure et l’album présenté ici est ce que j’appelle un « Instant Classic ». Dès sa sortie il est entré dans la légende et dans les mémoires collectives. Même s’il ne s’agit pas d’un des deux albums les plus connus il fait partie des albums incontournables des « Four Horsemen ».

On sait que les hommes politiques ont souvent des casseroles plus ou moins graves. Mais souvent il n’y a pas de procès afin de ne pas entacher la carrière en cours de l’homme sus-nommé (je parle de la France car aux USA on connaît tous ce qui c’est passé).

Et c’est en voyant ça que l’homme fan de métal pourrait crier dans les rues ce slogan plus que révélateur « ET LA JUSTICE POUR TOUS! » (je sais, c’est magnifiquement amené).

 

…And Justice For All (ou AJFA pour simplifier) est donc l’album de cet article.

Il est en course pour le prix de la meilleure première chanson en concurrence avec Master of Puppets et The Black album. Parce que quand on attaque un album par Blackenned c’est qu’on veut y envoyer du paté dès le début.

Franchement, attaquer par cette chanson c’est comme si Justin Bieber arrêtait de chanter : c’est magique ! On attaque par un crescendo puis de suite le riff est mis en place et on sait d’entrée qu’on a une chanson Heavy Metal comme on les aime. Mais le plus marquant dans cette chanson est le pont suivi du solo. Si tu ne kiffes pas ce passage tu peux faire une David Carradine. D’ailleurs ce pont se termine par la citation précédemment notée au-dessus.

Et si jamais il te reste de l’énergie après cette chanson, on enchaine avec la chanson éponyme de l’album : …And Justice For All.

Et honnêtement, en ces temps difficiles, pour pouvez sérieusement prendre 10 Minutes a perdre (hommage à leur mort, c’est plutôt triste quand même). Cette chanson est pas assez jouée par Tallica en live (oui, je regarde les setlists live des groupes, on est pro ou on ne l’est pas) et c’est dommage, car je pense qu’en live elle rendrait encore mieux l’énergie qu’elle donne.

Je passe Eye of The Beholder, chanson classique pour Metallica (c’est a dire très bonne, je précise) pour me concentrer sur THE MASTERPIECE OF THE ALBUM !

Les connaisseurs savent déjà de quelle chason je vais parler. Rien qu’en disant que l’introduction se déroule sous des bruits de tirs d’armes vous savez de quoi je vais parler.

Cette chanson est une semi-Ballade, 4:30 de ballade, 2:50 de Metal lourd et jouissif.

Comment peut-on, dans sa carrière d’artiste, réaliser une chanson aussi parfaite ?

En tout cas, cette chanson c’est One et si vous ne l’avez pas écoutée au moins une fois vous devez instantanément le faire sous peine de poursuite judiciaire pour crime contre l’humanité.

Après ça le reste de l’album ne peut être que moins bien… C’était sans compter avec l’instrumentale To Live is To Die (oui, j’ai sauté des chansons mais c’est le même cas que Eye of the Beholder).

Quel meilleur hommage pouvaient-ils faire à Cliff Burton?

Franchement c’est la meilleure instrumentale de Metallica. Entre passages doux et suaves et passages heavy sans non plus l’être totalement, c’est un pur bohneur auditif. Le poème lu par James Hetfield a été composé par le regretté Cliff et c’est aussi un bel hommage.

 

Au final on peut donc ranger cet album dans les chefs d’oeuvres Immortels. 9 Chansons pour plus d’une heure de « Pièce de Maître » ( merci la traduction française de Masterpiece pour Tenacious D).

 

Je finirai donc la-dessus et je vous dis mes chers fidèles, à la prochaine fois, où je l’espère il y aura de plus en plus d’addicts à la pomme musicienne (faites moi connaître parce que j’aime la gloire quand même).

 

 

Granny Smith.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén