Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

The Jim Jones Revue – The Jim Jones Revue

  • Fan de critiques acides bonjoir.

 

 

L’album dont je vais vous parler dans cet article devrait plaire aux plus anciens qui me lisent ou aux parents des plus jeunes.

Dans cet article je vais vous parler d’énergie, de sature, de riff, de Gibson, de clope et de Jack Daniel’s !

L’album éponyme The Jim Jones Revue est certainement l’album le plus rock’n’roll sortie ces 10 dernières années. Dès la première écoute, avec « Princess & the Frog », on peut sentir le whisky qui coule dans les veines de Jim Jones (vous aurez deviné que c’est celui qui crie dans le micro) et la fumé qui passe dans la cheminée qui lui sert de gorge (vous connaissez peut-être Thee Hypnotics, groupe dont est issu Jim Jones).

Formé en 2007, The Jim Jones Revue est un groupe très récent.

Cet album a dû être enregistré avec un téléphone portable tellement le son y est saturé, et c’est certainement ce qui y rajoute un côté unique !

On y retrouve tout les plans rock’n’roll qui ont pu être composés depuis 1950, des guitares criardes sur des amplis à la limite d’exploser, une batterie aussi puissante que celle de Jessy Ensenat (ahah !) et une basse bien lourde au médiator. Je pense que je ne peux pas mieux résumer l’instrumental de ce groupe.

Comment peut-on qualifier le genre musical… ?

« PUTAIN DE ROCK’N’ROLL » serait le plus approprié.

De plus, ces gars là ont fait la première partie de la tournée Anglaise de Chuck Berry en 2009 ce qui, je pense, prouve bien leur Rock’n’roll de qualité.

Si vous voulez vous donner une idée en quelques chansons je vous conseille fortement d’écouter celles qui suivent :

 

-Princess & the Frog

Tout simplement sublime, avec un piano énergiquement rock’n’roll, un riff bien bien classique et une voix éraillée comme on les aime !

-Hey Hey Hey Hey

La chanson la plus rock’n’roll de l’album, digne d’une chanson de John Lee Hooker

-Rock’n’roll Psychosis

Dans cette foutue chanson on peut facilement imaginer les cinq rockeurs avec le nez bourré de farine. Une des meilleurs de l’album.

-Cement Mix

Parce que le clavier est juste parfait.

 

Pour conclure, simple et efficace si vous aimez le rock’n’roll bien classique, cet album est parfait. Même si un chouilla moins de saturation du son n’aurait pas été mal.

 

Vous pouvez l’écouter ici : http://www.deezer.com/fr/music/the-jim-jones-revue/the-jim-jones-revue-982044

 

« Ce qu’ils appellent du rock’n’roll, c’est du blues. Toujours la même histoire entre un homme et une femme ! Il y a cinquante ou cent ans, la musique était brute, les gens jouaient sur de vieilles guitares déglinguées. Aujourd’hui on fait le ménage, la musique est plus propre, mais c’est la même histoire. » – John Lee Hooker

 

 

 

Granny Smith C

 

A VOIR ÉGALEMENT: Le deuxième album du groupe, beaucoup plus propre au niveau du son

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén