Interview de Jésus et Paka de Quasar

A l’occasion de la future sortie de leur premier Ep, les deux co-fondateurs du groupe Quasar m’ont, gentiment, accordé une interview :

– Salut Paka et Salut Jesus.
Paka : Hello !
Jesus : Yo

– Qui êtes-vous et qu’est-ce que Quasar ? Et pourquoi ce nom?
Paka : Alors on est deux potes de très longues date, et ça fait pas mal de temps qu’on fait de la musique ensemble.
Jesus : Alors ouais on fait de la musique ensemble depuis le lycée, et un quasar est une source de rayonnement quasi-stellaire équivalent à une presqu’étoile, c’est clair non ?
Paka : Et pourquoi on s’appelle comme ça… c’est l’idée de Jesus, on aime bien l’espace et quoi de mieux qu’un Quasar pour décrire le chaos qu’on met en musique.

– C’est votre première collaboration ?
Paka : Absolument pas, on a eu un groupe de … punk/métal il y a quelques années qui s’appelait Grüt Cirkus avec qui on a joué pendant trois ans et splitté en 2007. Puis après quelques temps sans rien faire ensemble on a fait un projet de hardcore acoustique Jesus et moi, sans contrainte de groupe, juste faire de la musique et sortir un joli produit final. On est un peu des clones Jesus et moi, genre des bro tu vois, et musicalement c’est pareil, on s’accorde vraiment dans ce qu’on fait.
Jesus : On fait de la zik ensemble depuis que je sais jouer de la gratte, on est des potes de longue date et Paka est mon clone maléfique.

– Quelles sont vos influences pour ce groupe ?
Paka : Moi je viens du milieu plutôt punk à la base, donc j’ai dérivé sur du punk hardcore et toute la nouvelle vague à la Defeater et compagnie. Je suis un grand fan de Poison The Well aussi dans les trucs un peu plus vieux. Après pas vraiment d’influence dans la façon de chanter au final, juste faut que ça crache des tripes, c’est clairement une façon de sortir toute la merde que j’ai dans le crâne et le bide quoi.
Jesus : Je viens plus du métal pour le coup, je suis à la toute base un fan de Lofofora et Gojira puis plein d’autres groupes divers et variés plus ou moins « métal »

– Sur cet Ep, on retrouve des chansons en Français et d’autres en Anglais. Indécision? Ou vous attendez les réactions sur l’EP pour faire un choix définitif ?
Paka : J’ai toujours chanté en français (et quelques vieux trucs en espagnol), et je sais pas, j’avais envie d’essayer un peu en anglais. Je suis pas très bon dans cette langue, et ça me permet de m’exercer en écriture. Je pense que je vais garder cette formule, parce que j’aime chanter et écrire en français au final, mais selon les textes ou l’envie je passe par l’anglais.

– Paka, est-ce que tu penses que ta notoriété peut aider à faire connaître le groupe ? Tu es également un très bon ami du Sad Panda. (NDLR : Il a, à son actif, près de 47 000 abonnés sur YouTube). Tu comptes lui demander une sorte de coup de main pour le groupe ?
Paka : Excellente question ! C’est clair que ma communauté existante est un très bon tremplin, après tout le monde n’écoute pas notre style de musique aussi donc on touche une partie moindre de mon public je pense. Et pour le coup, j’ai vraiment envie que ce soit pris pour Quasar et non pas pour « le nouveau groupe de Jesus et Paka ». Même dans les réponses aux commentaires qu’on nous met sur facebook ou twitter, j’essaie vraiment d’avoir un ton plus neutre dans ce que je dis (parce que bon, sur ma page Paka, ça part souvent en couille… XD). Et pour Panda, il a adoré ce qu’on fait, du coup il nous a proposé de lui meme de tourner un petit quelque chose à sa sauce, ça devrait arriver dans les prochaines semaines (je peux pas faire plus vague). C’est vachement cool de sa part, pour ma part j’avais un peu d’appréhension sur les retours de nos potes, du coup c’est cool d’avoir du soutien !
Jesus : Obligatoirement la notoriété de Paka va jouer sur la popularité du groupe, mais c’est la scène qui va être décisive pour la notoriété du groupe auprès des « gens de la musique » (Tourneur, programmateur de salle, ect,…)

– Quels sont vos attentes vis-à-vis de l’EP? Et vos objectifs?
Paka : On existe depuis à peine six mois, on voulait surtout présenter nos premiers morceaux. Après on a la chance de pouvoir s’enregistrer assez facilement, donc on a essayé de faire le truc le plus propre possible. C’est un peu un EP « maquette » on va dire, mais avec un son un peu mieux que sur des maquettes enregistrées en live dans un garage quoi.

– Les ventes de cet Ep vont-elles conditionner la venue d’un autre Ep ou d’un album ?
Paka : Le but est pas forcément d’en vendre des cartons, c’est d’ailleurs pour ça qu’on le propose en écoute intégrale gratuite et qu’on ne presse pas en version physique. Après les quelques revenus servent à des frais de bases quoi, imprimer, payer les repets, ce genre de chose.
Jesus : Se battre et le défendre sur scène.

– Quelles sont vos prochaines dates de concert ?
Paka : Il y en a pas mal, on vous laisse checker notre page facebook https://www.facebook.com/wearequasar/app_308540029359 ou notre songkick https://tourbox.songkick.com/artists/7826494/calendar, mais on passera par Perpignan, Montpellier, Marseille, Hyères, et on prépare des concerts vers Toulouse, Dijon, Lyon, Bordeaux, et d’autres plans plus au nord de la France (et peut être même en Espagne).

– Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter ?
Paka : De faire plein de concerts et que ça plaise aux gens. Et du pâté aussi. C’est important le pâté.
Jesus : Plein de live, plein de rencontres et plein de bagarre !!

Ils ont aussi un bandcamp, donc n’hésitez pas a y faire un tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *