Vendredi Warzone #68 – HRFTR

Deux semaines après Ten56, on reste en France aujourd’hui puisque je vais vous parler d’un groupe qui m’a bien scotché et qui mérite qu’on parle beaucoup plus d’eux : HRFTR.

HRFTR est un trio composé de Jules Dungler (guitares), Jérémie Boisse (chant) et Jean-Philippe Le Merrer (basse) qui a sortit en 2020 son tout premier titre « Frail » puis son premier EP presque dans la foulée intitulé Neurasthenia. Pour ma part j’ai découvert le combo en début d’année 2021 dans mon Discover Weekly avec le morceau « Prey » qui a tout de suite accroché mes oreilles ! Comme d’habitude je remercie le géant Suédois de me faire découvrir des petites pépites qui en plus de me plaire, me donne du contenu pour cette chronique hebdomadaire.

Après « AFIELD » et plus récemment « PHANTOM », il est assez simple pour moi de dire qu’HRFTR est une groupe qui va compter dans mon paysage musical dans les années à venir, et je l’espère pour eux dans le paysage général du « modern metal ». C’est assez difficile de donner une étiquette tranchée au groupe mais on peut dire que ça officie très largement dans la sphère djent et metalcore. C’est intéressant de noter que ça ressemble à ce que font pas mal de gros groupe de la scène … en mieux.

N’ayons pas peur des mots, la scène djent/metalcore actuel pullule de groupes qui n’ont rien à dire musicalement et qui sortent du vu et revu. HRFTR réussit à s’extirper de ce carcan par plusieurs éléments notamment la capacité à calmer le jeu par des moments ambiants à tomber comme sur « Hourglass » par exemple. Je vous laisse découvrir le groupe avec leur EP ci-dessous, vous n’allez pas le regretter !