Vendredi Warzone #29 – Fury

Pardonnez-moi d’avoir été un très mauvais élève durant les dernières semaines et remerciez la patience du grand Loïs avec moi-même. Pour me faire pardonner je vous fais découvrir aujourd’hui les sud Californiens de Fury !

Comme très souvent avec mes découvertes dans la monde du hardcore récemment tout est venu de la chaîne YouTube hate5six, promis vous aurez le droit à un véritable épisode un jour sur le travail de Sunny, avec un live du groupe datant de 2017 à la maison pour eux (Los Angeles).

J’ai tout de suite été frappé par l’authenticité qui transpire du punk hardcore des Californiens, qu’est-ce que ça sent bon Venice Beach et le skate ainsi que le soleil, je dirai même que la musique du groupe transpire tout cela. Tout cela est renforcé par une production loin des standards actuels et qui va plutôt lorgner vers le skatepunk du début du siècle, c’est parfois bizarre et pourtant on ne peut s’empêcher d’y trouver un côté « rafraîchissant ».

En 2019 Fury nous a offert son second opus, Failed Entertainment, après sa signature chez Run For Cover Records (Citizen, Turnover et anciennement Tigers Jaw, Angel Du$t, etc) que je vous conseille très fortement d’écouter si vous avez envie de retrouver cette vibes du début des années 2000 que nous n’avons pas beaucoup connu car nous écoutions encore Difool sur Skyrock le soir au lieu d’écouter ça !