Vendredi Warzone #12 – Judiciary

Attention grosse bagarre aujourd’hui pour cet avant-dernier numéro de Vendredi Warzone en 2019 puisque je vous emmène au USA et plus précisément au Texas pour vous faire découvrir Judiciary. Je vous demande de sortir vos plus beaux maillots de sports américains, votre plus beau cargo short et enfin votre plus belle casquette afin de vous lancer dans le plus grand concours de moulinet de l’année !

Après une démo, un EP et un split avec l’excellent groupe canadien Mortality Rate (dont je vous parlerai un jour dans cette chronique c’est promis), Judiciary a sortit au début de l’année son premier album intitulé Surface Noise chez Closed Casket Activities.

Pour vous résumer simplement ce qui vous attend en écoutant Judiciary, vous prenez une grosse pincée d’Incendiary et vous y rajoutez une bonne louche de Power Trip. Si avec ça vous avez pas envie de vous jeter sur les compositions du groupe je ne sais pas ce qu’il vous faut de plus. Mais vu que j’aime bien vous faire saliver, je vais rajouter qu’il y a la présence de Bryan Garris (Knocked Loose) sur un morceau pour finir de vous achever.

Si le split avec Mortality Rate était déjà une immense claque, c’est avec un immense plaisir qu’on retrouve la frontwoman du combo canadien sur cet album à travers le titre « Pure Fury ». Si vous ne ressentez pas une envie de tout détruire quand elle hurle la phrase « I am pure goddamn fury/I will devour you whole » à la fin du morceau alors je crois que cette chronique hebdomadaire n’est vraiment pas pour vous.

Judiciary ne fait pas du tout dans la dentelle avec son metallic hardcore qui sent bon le mélange entre les années 90 en terme de sonorité des instruments tout en l’alliant avec la clarté d’une production made in 2019. Ayant raté le groupe lors de son passage dans notre contrée en mai dernier avec Knocked Loose, j’attends avec impatience de voir le quintette revenir chez nous très vite pour apprécier les titres de ce Surface Noise.