Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #7 : Stoned Jesus – I’m The Mountain

Après avoir parlé d’un trio Français qui joue du stoner, on va parler d’un trio Ukrainien qui joue du stoner. Grosse différence. Sauf qu’aujourd’hui, l’actualité musicale est de retour au cœur du sujet.

C’est en 2009 qu’Igor et ses comparses fondent le groupe Stoned Jesus. Le line-up a changé depuis la création puisqu’on retrouve autour du chanteur, Sergii à la basse et Viktor aux futs. Depuis ce jour, de nombreux EP et albums ont vu le jour dont The Harvest, le dernier en date sorti en février 2015. Mais ce qui nous intéresse, c’est le Desertfest, plus particulièrement celui de Londres.

Stoner Paradise

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le Desertfest, c’est un festival qui a lieu dans 4 villes (Londres, Berlin, Antwerp, Athènes) et qui rassemble à chaque fois un line-up incroyable dans l’univers du Stoner, du Doom etc. Les éditions Berlinoise et Londonienne auront lieu du 28 au 30 avril prochain et si les Allemands sont confidentiels sur leur prog (façon de parler), les Anglais ont dévoilé du très très lourd avec notamment Sleep, Saint Vitus, Turbonegro, Slo Burn ou encore Stoned Jesus.

From Ukraine With Love

Il y a quelques semaines, le trio Ukrainien a annoncé qu’il allait faire une tournée où Seven Thunders Roar serait joué en intégralité. The Procession II a déjà quelques dates d’annoncées, situées dans les pays Baltes. Mais là ou ça devient plus intéressant, c’est qu’il a été annoncé que cette setlist sera utilisée pour le show du Desertfest Londres. De quoi espérer un nouveau passage du trio en France. Rappelons qu’ils avaient électrisé le Marché Gare en avril dernier avec Mars Red Sky. La chanson du jour est « I’m The Mountain », issue de Seven Thunders Road, et c’est ce morceau que les fans attendent en live. C’est ce tube qui a fait que les Stoned Jesus ont grimpé en flèche dans le cœur des amateurs de Stoner. Cette pièce de 13 minutes est incroyable dans sa construction, sa puissance, sa folie, sa mesure.

Tout ce qu’on peut souhaiter pour 2017 c’est un nouvel album et un passage des Stoned Jesus en terres Lyonnaises. Car leur folie en live est incroyable. Devant une Valley remplie à ras bord, ils avaient conquis le public du Hellfest, en jouant pourtant à un horaire matinal peu évident. Les riffs, la voix, la section rythmique, tout est dingue dans ce groupe. Et si on a pu vous faire découvrir ou redécouvrir ce trio, alors c’est plaisir.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén