Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Why Jack – « Nous voulions simplement sortir la tête haute.. Et là.. grosse surprise..! »

Après leur victoire in extremis face à Hokins pour la 3ème et dernière battle du TNT Festival et dans la lignée des interviews des vainqueurs de Battle, Why Jack ne déroge pas à la règle et répond également à nos questions !

 

  • Salut les jack, et bravo pour votre victoire! On va commencer simple et efficace: dites nous comment le groupe s’est formé et depuis combien de temps Why Jack existe ?
 

Merci la Pomme! Alors le 1er concert a eu lieu en 2012, et c’est environ 1 an avant que le groupe s’est formé, et ça fera bientôt 4 ans que la formation est née. Histoire de potes, déjà un premier groupe avec les même membres ( Jésus et ses potes) puis acquisition d’une mandoline, et d’un violon (que l’on ne sert plus tellement d’ailleurs). Arrive la voix féminine et puis le banjo, Why Jack a trouvé sa couleur…

 

 

  • On doit vous le demander souvent, mais pourquoi « Why Jack » ?
 
Why Jack… Tout le monde le sait maintenant! C’est autour d’une célèbre bouteille de bourbon que l’on s’est trouvé et donc que l’on doit ce nom. Les lendemains, on se demande toujours pourquoi ?…!!
 

 

  • Quels sont les groupes ou chanteurs qui vous ont fait choisir ce style Bluegrass? vos influences premières, finalement.
 
Il y a pour commencer tous ces groupes de punk que nous écoutions à l’adolescence dont les chanteurs ont entamé des side project en acoustique: Joey Cape de Lagwagon, Tony Sly de No use for a name, Jason Cruz de Strung out… Ce qui nous emmené vers des Chuck Ragan, Tim Barry et autre Franck Turner. L’appel du banjo et de la mandoline, nous a de fil en aiguille,  dirigé vers l’univers de la bluegrass. Il y a les groupes tel que Nashville bluegrass band, Blue highway, The Grascals, Old Man Markley (groupe de « country punk » signé chez fat wreck chords), Old Medicine Crow  (et leur fameuse reprise de « Wagon Wheel » de Bob Dylan), naturellement Johnny Cash et surtout plus récemment les Punch Brothers!
 

 

  • Vous aviez tenté l’aventure TNT festival en 2013 sans être choisi pour les battles ou la finale. pourquoi retenter l’aventure ?
 
En fait, la sortie de notre EP en Juin 2014 nous a permis de présenter quelque chose de plus abouti qu’à notre premier essai. Et puis on commençait à cumuler plus d’expérience, plus de confiance,  on a donc retenté. Et c’est aussi un festival de notre région, avec un bon esprit… Tout le monde devrait tenter sa chance!
 

 

  • Connaissiez-vous Hokins avant l’affrontement ?
 
On ne connaissait pas Hokins avant le TNT, et c’est une superbe rencontre! Musicalement c’est parfait, et ils sont vraiment cool! On espère que nos chemins se recroiseront, on serait ravis de  repartager une scène avec eux (peut-être pas de la même façon cette fois!) même si nos univers sont totalement différents.
 

 

  • Vous avez gagné la troisième et dernière battle du TNT festival, qu’est ce qui a joué en votre faveur à votre avis ? Le public était de votre côté me semble-t-il, non ?
 
C’est clairement notre public qui a fait pencher la balance. On les remercie encore une fois d’avoir voté pour nous au moment de la sélection internet déjà, et puis un gros big up pour tous celles et ceux qui se sont déplacés à la battle et qui se sont déchirés la voix pour nous.
 

 

  • Qu’est ce que vous pensez du système de battle du TNT festival ?
 
Être jugé sur ce qu’on fait c’est difficile à vivre, assez stressant. En tout cas c’est l’occasion de faire de belles rencontres, et puis se frotter à d’autres musiciens est toujours enrichissant! L’ultime plus c’est l’enregistrement aux Studios de l’Hacienda avec de vrais pros!
 

 

  • A-t-il été difficile de se réapproprier « Goodbye Stranger » de Supertramp ?
 
Lorsque l’équipe du TNT Festival nous a annoncé le titre à reprendre, on est tous restés « perplexe »… Mais tout a été assez vite finalement, le soir même banjo et guitare (oui c’est comme ça que l’on s’appelle entre nous) était presque déjà en place. On l’a bien arrangée à notre sauce, et on est assez content du résultat finalement. Se fut un bon exercice!
 

TNT bis

  • Certains des groupes comptent garder leur reprise imposée dans leur set suite à leur battle. Est-ce votre cas ?
 
Il y a de fortes chances pour qu’elle intègre notre set, elle nous plaît bien finalement. « On a bossé d’ssus, ça s’rait ben con d’la fout’en l’air!! » dixit contrebasse.
 

 

  • A la fin de votre set, vous étiez confiant sur votre victoire? Ou au contraire vous pensiez que vos adversaire avaient l’avantage ?
 
C’était certain pour nous que Hokins remporterait la battle. Même avec le point du public, la qualité de leur son ne faisait aucun doute qu’ils allaient gagner. Nous voulions simplement sortir la tête haute… Et là… grosse surprise..!
 

 

  • Êtes-vous pleinement satisfaits de votre prestation lors de la battle? quels points pensez-vous travailler pour la finale ?
 
En fait on a l’habitude de répéter en acoustique, un gros avantage de notre style de musique. Mais du coup on perd pas mal de repères lorsque l’on se sonorise et c’est assez déstabilisant… C’est là le plus plus gros point à travailler, plus pas mal de petits détails.
 

 

  • Merci à vous, nous vous laissons cet espace ci-dessous pour votre promo. Lâchez-vous et encore bravo pour votre victoire!
 
Tout d’abord merci pour l’interview et bravo à Granny Smith pour son travail.
De notre côté, pas vraiment de promo car nous avons décidé volontairement de limiter le nombre de date.
L’idée, c’est de se remettre à la compo, et pourquoi pas enregistrer un nouvel EP avec un peu plus d’expérience acquise grâce à nos 2 dernières années ( beaucoup de concerts) et de préparer l’année 2016 avec de belles dates à la clé.  Nous avons déjà été contactés pour jouer en Suisse, en Belgique… Donc affaire à suivre!
Des becs à vous, à tous ceux qui nous soutiennent et au 13 juin pour la finale où on compte bien encore une fois vous faire transpirer!

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén