Vendredi Warzone #HS1 – Power Trip

Épisode un peu spécial en ce vendredi qui est en hommage à Riley Gale, frontman de Power Trip, qui nous a quitté en début de semaine.

Ma première rencontre avec Power Trip date du Hellfest 2016 sur la Warzone juste après m’être pris une mandale par Turnstile. On m’avait très fortement conseillé d’y aller même si je ne connaissais absolument rien du groupe et grand bien m’en fasse. Une mandale intersidérale.

Depuis j’ai pu voir le groupe en ouverture de Trivium en 2018 puis au Hellfest 2019 pour la dernière fois à ce jour. Si Manifest Decimation vu mon album de chevet après cette première rencontre au Hellfest c’est bien avec Nightmare Logic en 2017 (comme la vaste majorité du public) que le groupe a pris un ascendant sur la scène thrash.

Si je devais mettre en avant un point qui m’a toujours marqué avec Power Trip c’est à quel point le groupe navigue à la perfection entre les scènes hardcore et metal. Ils sont capable de jouer sur la Warzone ou l’Altar du Hellfest, partir en tournée avec Trivium ou tout simplement faire le This Is Hardcore à Philadelphie. Et partout où ils passent, le succès et la ferveur sont au rendez-vous.

Notre monde a perdu une grande personne avec Riley Gale tant je n’ai jamais vu ou lu quoi que ce soit de négatif sur l’homme, cela veut dire quelque chose dans notre ère du net. Sur une notre plus légère on retiendra aussi ses enfourchades Twitter avec l’exécrable frontman de l’immonde groupe Trapt qui auront bien fait rire la toile pendant le confinement.

Rest In Power Riley Gale, force à ta famille, tes proches et ton groupe. Nous ne t’oublierons pas toi et ta moustache.