Vendredi Warzone #69 – Glassbone

CO-CO-RI-CO, c’est comme ça qu’on dit non ? On fait un petit tour dans la capitale aujourd’hui pour parler des parisiens de Glassbone et découvrir qui se cache derrière le quintet !

Formé officiellement en début d’année 2021, Glassbone est en fait le nouveau projet des membres de feu-Wolfpack. Si vous avez aussi raté le train Wolfpack, je ne peux pas faire grand chose pour vous à part vous proposer très fortement d’aller écouter l’incroyable album de 2018 intitulé Loathe. Ou si vous voulez encore mieux comprendre les racines de Glassbone la dernière offrande de Wolfpack, A.D. en 2020, vous aidera à analyser la création future de ce side-project.

C’est d’ailleurs dans le cadre du livestream proposé par Landmvrks en juin dernier que j’ai pu me plonger pour la première fois dans la musique du combo et sans surprise ils ont joués un morceau de Glassbone pour trois de Wolfpack ! Quelques jours après le livestream sortait d’ailleurs le premier véritable clip du groupe avec le morceau « Misery » pour lequel on retrouve Aurélien Mariat (ex-Resolve, ex-Modern Error) à la caméra.

Musicalement les deux entités partagent des sonorités similaires puisque la base est vraiment typé hardcore mais quand Wolfpack avait parfois des racines dans le beatdown, chez Glassbone c’est plutôt sur du metalcore à la Code Orange qu’on se retrouve.