Vendredi Warzone #66 – Ten56

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas présenté un groupe de l’hexagone dans cette chronique (presque) hebdomadaire, on remédie aujourd’hui à cela avec ce qu’on peut qualifier de supergroupe : ten56

Si tu n’es pas familier avec ten56 en l’état tu connais à coup sûr une vaste majorité des gens qui composent le combo : Aaron Matts (ex-Betraying The Martyrs) au chant, Quentin Godet (Kadinja) et Luka Garotin à la guitare, Nicolas Delestrade (Novelists) à la basse et Arnaud Verrier (ex-Uneven Structure) à la batterie. Rien que ça !

Si je devais résumer assez succinctement la musique du combo je vous dirai qu’on est face à une version presque plus énervée d’Alpha Wolf avec un niveau technique surpassant les Australiens. Après un premier titre, « Diazepam », déjà fortement intéressant c’est avec le second morceau « Boy » que le combo m’a réellement décoché la mâchoire. La dissonance sur le riff principal proposé par Quentin Godet et Luka Garotin continue de me hanter près de trois mois après la sortie du titre, jetez-vous d’ailleurs sur le playthrough. Plus récemment on a pu découvrir « Sick Dog », un titre diamétralement opposé qui nous montre que le combo ne va pas se cantonner à une formule mais plutôt piocher un peu partout dans la sphère extrême.

Rendez-vous est pris pour le 25 novembre prochain (double sortie français avec le premier LP de Resolve d’ailleurs) afin de découvrir leur premier EP, downer.