Vendredi Warzone #63 – DARE

Aujourd’hui je vais vous parler de DARE et non pas de Dare, les anglais avec des anciens de Thin Lizzy. Avec DARE on va aller à Orange County en Californie pour parler hardcore et Straight Edge, let’s go!

J’ai déjà parlé à de nombreuses reprises du LDB Fest dans cette chronique et comme d’habitude c’est grâce à ce festival (et aux vidéos de 197Media) que j’ai découvert DARE l’année dernière. Comme exposé en introduction le combo vient de Californie et plus précisément d’Orange County, et se revendique Straight Edge : tout un programme. En terme de sonorités on y retrouve un punk hardcore assez classique avec une vraie vibe 90s (bien aidé par les visuels) et le côté ensoleillé de la côte ouest transpire dans la musique du combo.

Et si la semaine dernière avec World of Pleasure je vous proposais une découverte express en trois titres pour six minutes, ce n’est pas vraiment beaucoup plus long avec DARE pour vous faire l’entièreté de la jeune discographie. Un premier EP en 2017 avec plus de titres – six pour vous information – que de minutes de musique (oui, oui c’est possible), un second EP en 2018 avec autant de titres que de minutes de musique et des singles en 2019, vous avez une quinzaine de titres à vous écouter pour moins de vingt minutes au total. Je vais avoir difficile à faire plus rapide à force !

Plus récemment DARE a annoncé la sortie de son tout premier album, Against All Odds le 20 août prochain, avec comme premier single le morceau « Different Method » qui compte en invité spécial Patrick Miranda de Movements. Foncez sur cette pépite et don’t sleep on DARE comme dise nos amis anglo-saxons.