Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Vendredi Warzone #6 – Year of the Knife

On retraverse l’Atlantique pour cette sixième semaine du Vendredi Warzone et on va du côté de l’état du Delaware pour découvrir ensemble Year of the Knife !

On reste un peu dans nos habitudes et il va falloir vous y habituer car ça va devenir fréquent dans cette chronique. Le groupe du jour est aussi signé chez Pure Noise Records. La maison de Stick To Your Guns, Counterparts, Terror ou encore Knocked Loose est un terreau très fertile pour les gens avide de nouvelles découvertes dans le milieu du hardcore.

Difficile pour moi de me rappeler la première fois que j’ai entendu Year of the Knife mais sans trop me tromper je pense que c’était au travers de la chaîne YouTube Hate5Six (c’est pareil j’en ai déjà parlé et je vais continuer) pour un de leur set au This Is Hardcore Festival. Ce qui frappe d’entrée avec ce groupe, c’est la lourdeur des compos et, dans sa globalité, du son. On se retrouve face à un mur de riffs absolument dantesque et je peux vous confirmer qu’en live c’est encore plus jouissif. Les lignes de gratte composées par Brandon Watkins sont complémentées par la base rythmique folle de Madison Watkins (basse) et Aaron Kisiliewski (batterie) pour donner des pépites comme « Your Lucky Day » ou encore « First State Aggression ».

Si la musique de Year of the Knife puise son inspiration dans le thrash 80s ainsi que dans le metalcore 00s, le chant de Tyler Mullen est lui totalement dans une veine différente. J’ai du mal à associer son scream à une époque particulière tant il est à la fois classique et en même temps reconnaissable. Par je ne sais quelle magie, le frontman vocifère ses mots sans l’ombre d’un refrain mais reste audible et surtout compréhensible. Il est bien aidé en studio et sur scène par les hurlements disséminés ici-et-là par Madison Watkins.

Year of the Knife fait partie de cette frange du hardcore qui s’identifie au-delà de son style musical à une idéologie. Dans le cas du combo, celui-ci prend l’étiquette Straight Edge (pas de drogues, pas d’alcool et pas de relation sexuelle sans amour) et nous fait traverser son message au travers des paroles de Tyler Mullen. Il est intéressant de noter que les membres ont embrassé ce mode de vie à cause des ravages provoqués par l’alcool et les drogues dans le cadre du cercle familial pour Madison Watkins ou encore dans le cercle amical pour Brandon Watkins.

Afin de commencer votre initiation à Year of the Knife, je vous propose de regarder tout d’abord la vidéo live ci-dessus puis d’aller ensuite vers la compilation Ultimate Aggression ayant vu le jour en début d’année.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén