Vendredi Warzone #48 – Typecaste

Après la Virginie Occidentale la semaine dernière, je vous emmène aujourd’hui dans le Massachusetts pour que l’on découvre ensemble un groupe peut-être moins connu que ce que j’ai l’habitude de couvrir ici : Typecaste.

Honnêtement cela commence très mal pour Typecaste, ma haine des Patriots fait que tout ce qui touche de près ou de loin à Boston à tendance à m’énerver sensiblement. Mais bon il faut parfois faire ces concessions et comme avec Typecaste, une bonne surprise m’attend !

Ma découverte du combo est assez récente puisqu’elle date de début 2020 avec la sortie de leur dernier EP en date, Between Life. J’ai tout de suite été pris dans les méandres de la musique de Typecaste et notamment du chant de Dylan Carlo. Sa voix est classique pour du hardcore mais pour une fois dans le style le mix met assez bien en avant son chant crié, ce qui permet aussi de comprendre ce qui se dit, et même son chant plus classique pendant quelques secondes sur « Under The Wreath ». C’est appréciable !

Musicalement Typecaste pourrait se rapprocher d’un mix entre Incendiary, Vein et Crowbar très honnêtement. C’est assez flou dit comme ça mais j’y ressens le chaos de Vein, la lourdeur de Crowbar et le côté très percutant d’Incendiary. Et donc en grand fan des deux premiers, forcément ça fonce direct vers mon petit coeur.