Music Monday #115 : Vola – Straight Lines

Je vous en avais parlé au sein de mon article revenant sur l’année 2020, Vola était l’une des formations que j’attendais au tournant pour cette nouvelle année. La voilà qui sort du silence en nous proposant un tout nouveau single : Straight Lines.

L’effet d’attente créé par Vola a été long et progressif. Le premier single sorti par le quatuor dano-suédois « Head Mounted Sideways » avait eu l’effet d’une véritable machine à diviser. Il semblait que la même situation se présentait lorsque leur précédent album avait été annoncé. Cependant, cette fois-ci la situation est tout de même très différente. Le groupe semble avoir laissé de côté son son flirtant avec la pop pour se tourner vers leurs premiers amours en se rapprochant d’un métal progressif plus traditionnel.

Avec « Straight Lines » Vola montre une nouvelle fois l’une de ses plus imparables forces : son sens de la mélodie. Les refrains des deux premiers morceaux révélés sont d’une beauté angélique, accompagné par la voix très atypique mais pour autant sublime d’Asger Mygind. Ce nouveau single est accompagné de l’annonce du nouvel album du collectif. Ce troisième disque sobrement intitulé Witness sortira le 21 mai 2021.

On retrouve ici un son de guitare très profond, empli de saturation et soutenu mélodiquement par les claviers de Martin Werner qui comme habituellement chez Vola, participent grandement au travail d’ambiance. La section rythmique toujours composée d’Adam Janzi derrière la batterie de Nicolai Mogensen à la basse reste ici très efficace et droite. Nul besoin de fioritures ou de complexité technique outrancière et inutile. Ce serait dénaturer la musique du groupe.

Il sera donc intéressant de constater l’évolution stylistique du collectif, qui est en perpétuelle mutation depuis le début de leur activité. A présent, la seule question restante est de savoir dans quelle direction va s’orienter le groupe après la parution de ce nouveau chapitre discographique.