Vendredi Warzone #44 – If I Die First

Cette semaine je vous emmène à Los Angeles pour qu’on parle rap. Hein ? Quoi ? Bon en vrai on ne va pas vraiment parler de rap mais plutôt de rappeur qui pour un projet font revenir sur le devant de la scène le post-hardcore de 2005. Bienvenue dans l’univers de If I Die First.

Si vous n’êtes pas du tout attentif à la scène rap actuellement et que la vague emo rap ne vous dit absolument rien alors laissez-moi vous en faire un rapide aperçu. Prenez des jeunes américains (principalement de Floride et Californie) qui jouaient dans des groupes metalcore/hardcore et qui du jour au lendemain se lance dans le rap. Ca donne Ghostemane, Lil Lotus, Shinigami, etc. Et bien aujourd’hui je vous présente If I Die First le projet qui regroupe Lil Lotus (signé chez Epitaph Records d’ailleurs), Lil Zubin, Nedarb ainsi que Travis Richter (guitariste/chanteur de From First To Last, le groupe post-hardcore de Sonny Moore aka Skrillex).

Depuis sa signature chez Epitaph Records j’ai un faible pour le travail de Lil Lotus, son soundcloud rap/emo rap est vraiment très bien travaillé et on sent ses racines hardcore même dans sa musique. Alors quand j’ai qu’il montait un groupe et sortait un EP dans la foulée, ma curiosité fut piqué au vif.

Le résultat est sans équivoque, quelle bombe ! En dix-sept minutes et six morceaux le groupe nous ramène à l’apogée du screamo et du post-hardcore façon MySpace en 2005. On y retrouve le chant clair pitché très haut de Lil Zubin (un peu dans la veine de Vic Fuentes chez Pierce The Veil) mixé avec celui de Lil Lotus qui va en plus de cela balancer un scream bougrement efficace. En ce qui concerne la musique ça part parfois dans tous les sens avec notamment l’ajout d’un synthé sur certaines parties.

La dualité entre les quatre chants apporte des moments mythique notamment sur « Is It Me or Your Secrets That Keep You Up at Night » qui commence par le chant clair de Lil Zubin puis le scream de Lil Lotus avant que Nedarb vienne apporter son chant clair plus classique et on termine avec le scream bas de Travis Richter (et son magnifique tee-shirt Rest In Power dans le clip).

Un deuxième EP va arriver très rapidement selon les infos lâchées sur les réseaux sociaux et mon impatience est plus que forte. Foncez découvrir If I Die First !