Vendredi Warzone #38 – Glorious

On revient en Europe cette semaine avec un groupe tout jeune, tout récent mais avec des membres bien connus : Glorious !

Glorious ne doit pas vous dire grand chose et c’est normal car le groupe a été formé en 2020 et leur premier EP, Unashamed, a vu le jour au début du mois de juillet. Et pourtant vous connaissez sans doutes les membres du groupe car on y retrouve en grande partie des musiciens d’Employed To Serve et/ou Renounced !

Si vous vous faîtes une idée de la musique en lisant les deux noms que je viens de vous donner, vous pouvez oublier car Glorious n’a rien à voir avec tout cela. On est plus sur hardcore des années 90 et des influences à la Fugazi par exemple que sur du hardcore moderne. On le sent dans la production par exemple avec la voix de Justine Jones qui n’est presque pas retouché, on se sent dans le studio à côté d’elle quand elle hurle ses mots.

Dès le premier single, « Unashamed », j’étais convaincu à 100% parce que nous proposait à nouveau le couple ultime de la scène britannique (un jour je vais voir faire un Vendredi Warzone juste sur Justine et Sammy) et de leurs compères. Mais alors l’EP avec l’incroyabe « Fake » et surtout la reprise très personnel de Type O Negative avec « I don’t Wanna Be Me » ont terminés de me convaincre. Glorious propose une petite pépite indé et diablement underground avec Unashamed.