Vendredi Warzone #36 – Higher Power

17 épisodes plus tard nous revenons enfin en Europe pour ce Vendredi Warzone, désolé ce fut long mais il faut dire que nos amis américains et australiens font fort dans le genre. Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un groupe pas si bagarre que cela mais qui vaut le détour : Higher Power.

Pour une fois dans cette chronique je ne vais pas vous parler d’un groupe que j’ai découvert sur Hate5Six mais par recommandation de mon amie Mariam (qui sévit sur Plugin-Mag) et que j’ai surtout vu en concert en ouverture de Comeback Kid et Knocked Loose en novembre 2017.

Pour être honnête avec vous les premiers efforts du groupe ne sont pas trop ma tasse de thé alors je n’attendais absolument rien de la sortie de leur deuxième LP, 27 Miles Underwater, en début d’année. Bordel que j’ai eu tort. Après une signature chez Roadrunner Records, le combo qu’on retrouve très souvent en tournées auprès de groupe hardcore nous sort là un opus qui sent foutrement bon les années 90 avec un mix entre Deftones, Alice In Chains et le punk-rock californien de la même époque. On y retrouve quand même par moment des petites interludes dans le monde du hardcore mais c’est plutôt une attitude pour le combo.

L’élément sans doute le plus clivant de la musique du combo est bien le chant de son frontman. Jimmy Wizard possède une voix parfois ultra nasillarde qui à mon sens donne tout son charme à la musique de Higher Power mais peut très bien en rebuter certains. L’exemple le plus flagrant sera sans doute « Low Season », le meilleur titre à mon sens.