Music Monday #99 – The Beatles – Birthday

Music Monday de fête aujourd’hui. On laisse l’actu de coté pour…. parler de l’actu. Mais sortez les chapeaux pointus et les langues de belle-mère car c’est jour d’anniversaire.

En 2011, et bah on était tous plus jeunes. Voila, fin du Music Monday rendez vous la semaine prochaine.
On plaisante. Plus sérieusement il y a 9 ans sortait une page Facebook nommée « Les Critiques Acides de Granny Smith ». Projet ? Défoncer tous les albums et tous les groupes du monde.

Au fil des années, le projet a évolué sur quelque chose de plus sérieux. Un site a vu le jour et le contenu s’est étoffé. Chroniques, puis live-reports, puis interview via mail, puis interview irl, puis podcast audio, puis vidéos récap du Hellfest et enfin interviews vidéos. 9 ans.

Neuf années à essayer de progresser, sous vos yeux. A tout donner pour chroniquer des albums plus ou moins réussis en utilisant des mots plus ou moins justes. A interviewer des groupes avec plus ou moins de réussite, et un accent plus ou moins acceptable.

Neuf ans c’est l’âge qu’un enfant a quand il rentre en CM1. C’est aussi l’âge de Hardcore Will Never Die, but You Will de Mogwai, de Screaming Bloody Murder de Sum 41, de Wasting Light des Foo Fighters ou encore The Hunter de Mastodon.

Neuf ans de doutes, de peurs, de réussites, d’échec, de rythme irrégulier, de projets foirés, de chroniques moyennes. Neuf ans qu’on va quand même célébrer parce que putain, jamais j’aurai pensé arriver jusque là. Du coup le morceau du jour est adéquat à la thématique évoquée depuis le début de l’article. Et si ça peut vous rassurer, oui, je vais aller chercher les 10 ans avec mon équipe. Il nous reste du jus, soyez en certains.