Vendredi Warzone #3 – Dying Wish

Troisième semaine du Vendredi Warzone et on retraverse l’Atlantique pour aller à Portland afin de faire connaissance avec Dying Wish.

J’ai découvert le combo grâce à la chaîne YouTube absolument incroyable qui s’appelle Hate5Six (si vous écoutez du hardcore et que cette chaîne n’est pas déjà dans vos favoris, n’hésitez-pas une seule seconde) au travers d’un concert capté du groupe. En seulement vingt minutes les riffs agressifs du combo ainsi que le chant crié tellement énervé de Emma Booster m’ont conquis.

Le groupe n’a pas encore beaucoup de sortie à son actif à part un split avec le groupe Serration et un EP de trois titres. Tout ceci ayant vu le jour en 2018, on est droit d’attendre du nouveau très bientôt surtout au vu de l’actualité du groupe. En effet Emma Booster est présente en tant que featuring vocal sur le morceau « A Serpent’s Touch » du dernier Knocked Loose et le groupe entame une tournée en première partie de Counterparts et Stray From The Path sur la côte ouest des USA !

Dying Wish s’adresse à tous ceux qui aiment le hardcore ayant des touches et des racines dans le metalcore des années 2000 (c’est un peu le thème de cette chronique j’ai l’impression). Alors des groupes comme Dying Wish il en existe des centaines et des centaines rien qu’aux USA mais le groupe se détache de la meute. Tout d’abord par son utilisation surprenante du chant clair sur « Autumn’s Final Sun » et tout simplement la rage de sa frontwoman, l’apport du scream féminin étant un élément différenciant suffisant pour jeter vos deux oreilles sur les compositions.