Vendredi Warzone #28 – Initiate

Après l’Australie il y a deux semaines on prend l’avion direction les USA et plus précisément la Californie pour cette semaine avec le groupe Initiate !

Plus les semaines passent plus je vais avoir du mal à vous faire découvrir des nouveaux groupes et je dois donc me creuser les méninges. J’ai de la chance avec les USA car le hardcore est un genre prolifique dans le pays de l’Oncle Sam et grâce aux nombreux festivals qui pullulaient avant le corona, j’ai de la facilité à tomber sur des noms nouveaux ! C’est ce qui s’est passé avec Initiate que j’avais déjà vu passer à plusieurs reprises avant de me pencher sur leur EP sortit en début d’année, Lavender.

Lavender est le deuxième EP du groupe après Before Long en 2018 qui voyait d’ailleurs la présence en invité de Walter Delgado de Rotting Out, ça vous pose une base déjà. Chez Initiate pas de concession, on est dans du punk hardcore le plus primitif qu’il soit. La musique et le chant sont dans la veine californienne du genre même si on sent une influence NYHC sur certains titres. Le chant éraillé de Crystal fait pour beaucoup dans l’aspect très « raw » de la musique d’Initiate, ce qui n’est pas pour me déplaire tant cela me manque parfois dans la veine très aseptisé et poli d’aujourd’hui.

Sur Lavender je retiendrai en premier lieu l’excellent « Myopia » que le groupe avait sortit comme single en 2019 et surtout le titre final « One in the Same », un petit bijou punk qui aura marqué mon début d’année 2020 pour être franc avec vous !

Pour écouter leur dernier EP rendez-vous sur vos plateformes de streaming ou alors le Bandcamp du groupe, en attendant je vous laisse ci-dessous avec leur premier EP dont je vous parlais un petit peu plus haut.