Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Theizé Plaisir 2015 : Encore mieux que l’Original

Les 10 ans du Hellfest? Surpassés. Le Main Square? Ridiculisé. Le Sonisphere? Le Somnifère plutôt. Les vrais savent que le seul et unique évènement de l’été c’est l’édition de Theizé Plaisir. Et cette années les grands plats étaient dans les immenses. De la technique à l’accueil, du temps clément aux concerts, tout a été géré de main de maître par la Patronne. Récap d’une soirée qui restera dans les annales, ou du moins dans celui de l’organisatrice.

Si vous vous demandez pourquoi le Report arrive tard, c’est qu’il a fallu se remettre de nos émotions. Tout juste rentré de l’astral, il nous faut vous raconter cette édition 2015 du plus grand festival de tous les temps. Avec pour attaquer les festivités, Sex Plaisir.

Sex Plaisir – Too drunk To Fuck from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Le groupe qui a inspiré le mouvement Punk était de retour, encore plus dégueulasse et dépravé qu’a l’accoutumée. Crachats, vomi, bière, le quatuor a tout donné, littéralement. Avec un setlist qui rendait hommage à leur plus grands tubes, Sex Plaisir a reçu un accueil cordial du public présent. Notons le bassiste Michel Vicieux et sa prestation sur « God Save The Queen » fabuleuse. Bref, pour attaquer la soirée et chauffer le public, c’était parfait.

Après le Punk, le reggae, avec Theizécoresponsable. Sponsorisés par Surf & Clean, les membres du groupe ont calmé les fans en furie par leur musique cool. Djembé, kazoo, tout était réuni pour « Allumer la Beuh ».

Theizécoresponsable – Allumer la Beuh from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Aqua dans la cuisine, toilettes sèches, 30 minutes de spiritisme avec les esprits de Bob Marley, initiation à la pose d’ateba, vente de sarouels, Theizécoresponsable a posé son empreinte sur le festival, pour mieux se faire dégager dès la fin de leur set. Mais pendant 30 minutes, on pouvait dire que ça, c’est vraiment Jah.

Car après l’ambiance cool man, voici l’ambiance gauloise avec Partoutakiss Plaisir.

Partoutakiss Plaisir – Le Baiser from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Revenu de Gaule pour nous la filer, le groupe a balancé un set puissant, viril, pour ensorceler le public. Ou alors il s’agissait de la potion magique, qui, parait-il, a filé une chiasse d’enfer a tous les consommateurs. Malgré ce contre-temps, tous le monde s’est retrouvé autour d’un banquet de la joie, ou Carlotanus a pu servir des mets distingués, pour célébrer ce concert incroyable.

Restons dans la gaule avec Plaisir 80, qui revenait après un long haitus, provoqué par des envies de solo de chacun des membres, et on ne parle pas ici de masturbation.

Plaisir 80 – Final Countdown from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Dans un show son et lumière à faire palir Jean-Michel Jarre, Plaisir 80 a tout simplement retourné Theizé aussi facilement que la chanteuse avec le guitariste. 30 minutes d’orgasmes auditifs procurés par ces musiciens sur le retour, qui avaient pour l’occasion le soutien de Nostalgie et Melody Tv. Un bien beau cadeau pour une des formations les plus influentes des Eighties, devant Toto, dont on aime se payer sa tête.

Eux, par contre, n’étaient pas là pour déconner. Noir Plaisir avait enfilé ses plus beaux jogging, assortis à leur sourire inversé et leurs PRS.

Noir Plaisir – Blind from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Avec un set plus que burné, les Californiens ont posé leurs testicules sur les milliers de front présent à Theizé lors de cette soirée. Ce fut grand, gras, lourd, bref, un concert Guy Carlier. Pendant 30 minutes, il ne fallait pas être « Blind » pour ne pas louper une seule miette de leur reformation. Ils ont tout cassé, et ce n’est pas Kevin qui dira le contraire après avoir explosé sa bouteille sur Francis pendant « Break Stuff ».

Pour conclure cette soirée, les filles prodiges de Cyprine Plaisir étaient de retour après un an de gang bang ininterrompu.

Cyprine Plaisir – Grand méchant loup from Charlotte Désigaud on Vimeo.

Toujours plus dépravées, les punk à chiennes de Cyprine ont été à la hauteur de l’évènement, c’est dire la qualité de leur prestation. Telles les punkettes qu’elles sont, elles ne prenaient même pas la peine de s’accorder, laissant des groupies s’en occuper. Surement les mêmes groupies qui les attendaient dans leur loges une fois le show terminé.

Theizé Plaisir 2015 était grand, juste grand. Du début à la fin, tout s’est enchaîné avec la précision d’un horloger Suisse, la qualité d’un chocolat Suisse, et la violence d’un moshPit d’un concert de Cannibal Corpse. Encore une fois, Theizé Plaisir s’impose comme étant LE festival national et même international. Personne n’arrive à sa cheville notamment grâce à l’armée de bénévoles, au barman le plus magique de la décénnie, ou encore grâce aux artifices de Damien Keukeu Jean. Et pour 2016, on sait que la barre sera mise encore plus haute.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén