Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Soundgarden – King Animal

Dans cette année 2012 qui fut loin de l’année dernière au niveau musical,  j’espérais beaucoup d’un groupe : Soundgarden.

En effet, leur retour était particulièrement attendu par les fans de Grunge qui, en voyant revenir un des monstres sacrés de ce genre, espéraient voir un retour au plus haut de ce genre assez spécial.

Alors pour ceux qui dorment au fond, je rappelle que Soundgarden est un groupe né a Seattle. Seattle, lieu de création (et de l’explosion) du mouvement Grunge grâce a Nirvana, Pearl Jam, Alice In Chains et donc Soundgarden ( Mais pas que).
Ce groupe est connu pour des chansons mythiques telles que Black Hole Sun ou Spoonman, mais il a aussi une certaine notoriété via son chanteur qui n’est autre que Chris Cornell ( qui a par la suite chanté dans Audioslave et a interpreté le générique du 21ème James Bond : Casino Royale…).

Maintenant qu’on a posé les bases : passons a l’album. Et ce qui est formidable, c’est qu’ils sont aussi bons que 16 ans auparavant. Les morceaux sont énergiques, travaillés, bref : ils sont restés sur la même ligne que Superunknown et ça, c’est une bonne chose.
Après ils ont un avantage certain, qui est que la composition du groupe a très peu évolué.(Les automatismes sont donc plus faciles a retrouver)

Ensuite chaque chanson peut être écoutée à part et c’est une bonne chose. Il n’y a pas d’histoire qui les relie, ce qui permet de se faire une playlist des morceaux qu’on a préféré. Après toutes les chansons de cet opus sont bonnes mais sans qu’une en particulier surnage.

Finalement, on ne va quand même pas leur reprocher d’avoir un album globalement bon. 51 minutes et 13 chansons sont sur cet album qui donne une bouffée d’air a cette année musicale morose.

Car si beaucoup de bons albums sont sortis cette année ( Clockwork Angels de Rush ou A Flash Flood Of Colour d’Enter Shikari) aucun album ne m’a réellement marqué.
A contrario 2011 nous a fourni deux « Instant Classics  » avec Wasting Light des Foo Fighters et The Hunter de Mastodon.

Mais ne nous trompons pas : King Animal n’est pas le meilleur album de Soundgarden. Mais il permet de dire a leurs fans que la coupure de 16 ans n’existe pas et que cet album aurait très bien pu figurer a la suite de Down to The Upside,  dernier album sorti par le groupe en 1996.
On peut tout de même s’interroger sur la qualité de la probable tournée à venir, puisque faire un album en studio est plus facile que de se produire devant des milliers de fans, surtout après une aussi longue pause.

Mais ça, on le verra bien assez tôt. En tout cas, on a eu le retour de deux grands groupes cette année. Soundgarden et No Doubt.
Si l’un a été plutôt décevant dans son album, l’autre a su nous donner un album de qualité (sans non plus être une bombe).
Et on peut dire merci à monsieur Cornell et sa troupe car que demande t-on de plus qu’un album réussi?

Ps: Voici un extrait de ce dernier album nommé Non-State Actor.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén