Scorpions – Return to Forever

Scorpions. Une des plus belles preuves d’amour qu’on puisse porter aux États-Unis. Parce que sans les Américains, on serait peut être encore Allemand à cette heure si, et on serait peut être fier d’aimer ce groupe parce qu’il est Allemand.

Sérieusement, quand on voit que ce groupe fait une tournée, avec comme première partie Europe, on se demande si ils ne sont pas bloqués dans une faille spatio-temporelle nommée les années 80.

Pas la peine de faire trop long sur cet album, c’est vide. Ramassis de clichéq entre la ballade mielleuse, les voix dégueulasse, les solos en mousse. Puis surtout, 17 chansons si vous avez l’édition méga deluxe top délire. Du bonheur auditif.

Ils vont fêter leur 50 ans de carrière cette année, et pour célébrer ça, ils nous pondent leur 18ème album studio. Sinon, comme cadeau qui coûte pas un rond, y’a la retraite. Barrez-vous. Posez vos guitares, débranchez les amplis, jetez les baguettes et stoppez la musique. Ça serait le plus beau cadeau que vous puissiez nous faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *