Music Monday #47 : Queens Of The Stone Age – I Appear Missing

Ressortons Music Monday du placard voulez-vous… AHA. Et puis sortons des bougies parce qu’on va fêter un anniversaire par la même occasion.

En 2013, un album a monopolisé les médias et le monde de manière générale : Random Access Memories des Daft Punk. A coup de vidéos promos énigmatiques, les Français ont fait monter la pression jusqu’à sortir leur bébé le 17 mai. Hors, 3 semaines après, un bien meilleur produit sera libéré du côté de la Californie. D’ailleurs le jour même de la sortie de RAM, Queens Of The Stone Age dévoilait le clip de « My God Is The Sun ».

Un total de 5 clips seront dévoilés au courant du mois de mai pour former une histoire que l’on nomme Like Clockwork. Cet album sortira le 3 juin et réussira à faire un peu oublier la tornade provoquée par les Daft Punk. Vous l’aurez donc compris, on fête les 5 ans d’une des meilleures sorties de Queens Of The Stone Age. L’occasion pour moi de saluer Du Rock à L’Âne. Excellent site et excellente page Facebook qui m’a complètement rappelé cet anniversaire. Envoyez des bisous à Barny de ma part.

Bref, revenons à nos moutons, à savoir « I Appear Missing ». Lors de la sortie de la vidéo Like Clockwork, on avait eu droit à une version coupée de cette chanson, mais pourtant, Josh Homme et ses potes avaient réussi à nous hyper. L’ambiance générale de l’album allait être glauque, désertique et cette chanson semblait être un point d’orgue. Et puis la version complète nous est tombée dessus sans prévenir. 6 minutes d’un rock flirtant avec l’esprit stoner. Après cette première fin qui nous laisse déjà sans voix sur cet immense break de batterie de… Dave Grohl, toujours dans les bons coups celui-là.

Et puis, tout repart, de plus belle, pour nous enivrer. La voix d’Homme colle parfaitement avec les riffs de Troy Van Leeuwen. De son coté, Dean Fertita régale par ses claviers. D’ailleurs parlons de la fin. Cette douce descente qui ne laisse que la voix et une guitare en fond. C’est sublime et ça donne les frissons. Sensation d’autant plus présente en live, quand le groupe décide de faire durer la chanson. Ils pourraient la jouer pendant 15 minutes que ça serait toujours autant efficace.

Like Clockwork est une œuvre essentielle de la décennie actuelle. Chaque morceau est formidable, sans pour autant arriver à la cheville de ce « I Appear Missing » qui se range dans la catégorie des chansons qui ne vieilliront pas. Que l’on pourra écouter jusqu’à l’écœurement, sans être écœuré. Alors bon anniversaire, et merci.

Un commentaire sur “Music Monday #47 : Queens Of The Stone Age – I Appear Missing

Les commentaires sont fermés.