Arctic Mokeys – Tranquility Hotel Base & Casino

C’était l’album le plus attendu de cette première partie de 2018. Après des rumeurs, des teasers, des déclarations, le nouvel Arctic Monkeys est là.

Alex Turner et sa bande font parti des entités musicales les plus attendues à chaque album. Leur popularité croissante se vérifie à chaque sortie. Leur force étant de changer de direction à chaque fois. Après un AM excellent qui flirtait avec le stoner et le desert rock, merci Josh Homme, les Anglais ont viré de bord pour s’attaquer à quelque chose de plus smooth. Pari réussi ?

I just wanted to be one of The Strokes

Voilà la première phase que l’on entend sur cet album. Et si Alex Turner n’est pas un membre des Strokes, musicalement, il s’en rapproche tant on s’ennuie ferme. Tranquility Hotel Base & Casino, que l’on appellera THBC, est une immense ballade pop de 40 minutes ou il ne se passe rien. Les titres s’enchaînent et on se retrouve à la fin en se demandant combien de temps on a réellement perdu.

Ce qui ressort surtout c’est qu’on est face à un changement encore plus radical chez les Arctic Monkeys. On semble au devant d’Alex Turner et son orchestre. Il suffit de voir sa réaction à la fin du live de « Four Out Of Five » chez Jimmy Fallon pour confirmer cela. Ce qui fait que ce THBC est plus une démonstration des envies du leader des Monkeys qu’autre chose.

Pourtant, cette même « Four Out Of Five » ou encore « She Looks Like Fun » sont des chansons qui font de très bons singles. Ce qui pêche, c’est qu’elles sont fondues dans le moule d’un album beaucoup trop consensuel et mou pour en faire ressortir ses pépites. L’entrée par « Star Treatment » fait beaucoup de mal. Près de 6 minutes d’un slow tempo qui résume très bien l’idée qui ressort de cet album. Des morceaux lounge pour être joués dans des séminaires d’entreprise. Dans une salle des fêtes morne où les enceintes grésillent et tout le monde se fout de ce qui passe en fond sonore.

Est-ce un mauvais album ? Non. Par contre il est oubliable. Les Arctic Monkeys semblent créer une dynamique dans leur discographie. Suck It And See était meh, AM était grand, Tranquility Base Hotel & Casino est bof. Rendez-vous donc dans quelques années pour un très bon album de la bande à Alex Turner.