Music Monday #44 : Blonde Redhead – For The Damaged Coda

Dans ce froid de février, rien de tel qu’une ballade pour se sentir nostalgique. Histoire de coller à l’ambiance de l’hiver qui semble se prolonger.

Blonde Redhead. Voilà un groupe qui nous était inconnu il y a encore quelques semaines. Pourtant, il s’agit d’une formation active depuis 1993. 9 albums sont sortis, dont le dernier en 2014, accueilli moyennement par les critiques. Concernant leur nom, ils l’ont choisi d’après une chanson du groupe DNA qui se trouve sur l’EP A Taste Of DNA. Concernant la réussite auprès des fans, le groupe reste quelque peu confidentiel. Mais un évènement a fait passer ce groupe, et une de leur chanson, dans la lumière.

Issue de l’album Melody Of Certain Damaged Lemon, « For The Damaged Coda » est une piste cachée. Cette chanson instrumentale est inspirée de la pièce « Nocturne Op. 55 No.1 » de Frédéric Chopin. Les seules paroles sont des « ah » lancinants de la chanteuse Kazu Makino. C’est une très belle ballade qui est associée à un twist dans la série Rick & Morty. Si jamais vous ne l’avez pas vue, y’aura du spoilers.

Rick & Morty. Voilà une série qui possède un taux de hype assez élevé. Et pour ne rien vous cacher, on est amoureux. L’humour, les personnages, le ton, la durée des épisodes, tout est fait pour qu’on soit captivé. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, on suit les aventures de Rick Sanchez, scientifique complètement barge et de son petit fils Morty, simplet, naïf, bête, mais terriblement attachant. Le tout est saupoudré de voyages inter-dimensionnels, permettant aux auteurs de partir très loin dans leurs délires. Dans l’épisode 10 de la saison 1, un Evil Rick est recherché pour avoir tué des Rick dans des dimensions parallèles. Il en profite pour capturer des Morty afin de se protéger de l’armée de Rick. En effet, la faible intelligence des Morty en fait un bouclier contre les appareils des Rick. Si vous ne panez rien, matez l’épisode.

A la fin de l’épisode, Evil Rick est tué et les Morty sont libérés. Sauf qu’on se rend compte qu’Evil Rick était une marionnette géré par une tierce personne : Evil Morty. Le moment de la divulgation est fait avec le titre du jour en fond sonore. Un moment incroyable. Les fans de la série auront les frissons, les non habitués ne comprendront pas. Si vous êtes dans la 2ème catégorie, double recommandation. Matez Rick & Morty et écoutez cette chanson qui reste une très belle musique, même sortie de son contexte.