Music Monday #30 : Monolord – Rust

Déjà 30 numéros de Music Monday. Que le temps passe vite. Pour fêter ça, on va parler d’un pays du nord de l’Europe, réputé pour ses meubles en kits, sa neige, son bien être et ses groupes de stoner/doom de qualité.

Existe-t-il un mauvais groupe de stoner/doom venant de Suède ? Car oui, c’est encore la-bas qu’on va pour parler d’un trio (quelle surprise) nommé Monolord. Ils ne sont dans le circuit que depuis 2013 mais ils ont clairement prouvé qu’ils avaient les épaules pour être des futurs grands. 2 albums excellents et un EP du même acabit et voilà les 3 gars de Gothenburg propulsés sur la route du succès. Pour consolider tout ça, Rust a été annoncé pour le 29 septembre et sera le troisième album. Pour nous hyper, un single a été dévoilé : « Rust ».

Monolord of the riffs

On attaque par une partie d’orgue, jouée par John Calvino du groupe Mondo Drag avant que les instruments ne débarquent et nous fassent bouger la tête et faire une duckface d’appréciation. Le duo basse/guitare est très lourd et joue un riff ultra efficace pendant que la batterie supporte le tout et vous donne envie de sortir vos plus belles baguettes d’air drums. Tout ça avant d’amorcer sur un pont tout aussi fat laissant la place à un solo plutôt classe. Nouveau refrain avant de terminer sur un nouveau solo, cette fois joué par Trevor Church du groupe Beastmaker. Au niveau du chant, Thomas Jäger est une petite bombe (Parce que Jägerbomb lol xd). On sent la patte 70’s dans ses parties vocales et c’est quelque chose de très très cool, notamment sur le refrain ou elles sont doublées.

Monolord sera le groupe de l’automne 2017 avec son nouvel album. On met une pièce dessus direct. Si vous avez kiffé ce morceau, n’hésitez pas à prendre vos places ICI pour le Bal Doom-Doom n°2, organisé par l’Oeil de Néron au Jack Jack de Bron le 13 octobre. Ils vont clairement être les Showstealers. Cochez cette date et venez vous enjailler sur du bon son Suédois. Vous nous remercierez à cette occasion.