Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #22 : Mastodon – Blood And Thunder

Aujourd’hui, pas le temps de niaiser. C’est bagarre, chasse à la baleine et riff endiablé. Il faut bien cela entre les élections présidentielles, la météo pourrave et encore pire, le mashup Linkin Park/Blink 182 qui va arriver. Personne n’a besoin de ça en ce moment.

On a pas besoin de vous refaire un descriptif de Mastodon, par contre, il est important de préciser qu’on va parler de Leviathan, deuxième album du quatuor sorti en 2004. Après un premier LP, nommé Remission, très parpaing dans ta gueulesque, les gars d’Atlanta continuent sur leur veine des concepts albums tout en rajoutant une pointe de psychédélisme au Sludge qui fait leur force au début de cette décennie. L’eau et plus particulièrement Moby Dick (Livre d’Herman Melville) est au centre de ce Leviathan qui attaque donc pied au plancher avec « Blood And Thunder »

White Whale Holy Graal

Un des buts de tout groupe de Metal est de sortir une chanson dont le riff devient un instant classic. Ici, on est au devant d’un des riffs les plus important de ce siècle. Efficacité, violence, dès l’intro on est frappé par une énergie folle. On est en pleine tempête sur un vieux rafiot et on recherche cette satanée baleine blanche. La voix hurlée de Brent Hinds sur le refrain rajoute une portée épique à cette chanson, tout comme son solo qui est dantesque. Le calme avant l’arrivée de Neil Fallon, chanteur de Clutch, qui vient caler un couplet puissant avant que ça repart sur un refrain et une redite du riff de début.

Split Your Lungs With Blood And Thunder

On en sort pas indemne lors de la première écoute. Surtout que le reste de l’album est sur le même rythme. Rapide, violent, c’est un véritable voyage que ce Leviathan propose.Et il va surtout lancer la carrière de Mastodon avec un succès critique considérable. Cet album va montrer une facette prog du groupe que les fans vont adorer notamment sur l’enchaînement final « Hearts Alive »/ »Joseph Merrick ». Les bribes lâchées ça et là par le quatuor permettront d’apprécier d’autant plus les opus suivants qui finiront d’appuyer Mastodon comme un groupe phare du 21è siècle. 

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén