Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #156 : Deftones – Digital Bath

Le lundi 20 juin 2022 marquait les 22 ans de la sortie de White Pony, disque emblématique de la sphère Rock/Metal des années 2000. L’occasion donc de revenir sur l’une des nombreuses pépites qu’il renferme.

Deftones fait parti de ces formations pour le moins fascinante : débarquant en 1995 avec un premier album de plutôt bonne facture (Adrenaline), ils se feront réellement remarquer deux ans plus tard avec la sortie de Around The Fur. Conservant leur côté Néo Metal des débuts, une réelle envie d’expérimenter se sentira à l’écoute du disque avec des influences notamment de la scène Shoegaze de l’époque, le titre « Be Quiet And Drive (Far Away) » étant l’exemple le plus représentatif de cette mutation.

Comment passer un tel succès ? Refaire la même recette qui a fonctionné ? Absolument pas. L’arrivée de White Pony en 2000 détruira toutes les attentes et déstabilisera les fans, et pour cause : le quatuor de Sacramento s’éloignant de plus en plus du Néo pour créer un son qui reste encore aujourd’hui inégalé. Monument de près de 50 minutes, ce troisième album fera apparaitre des influences multiples, allant de la Dream Pop d’un Cocteau Twins à la Trip Hop d’un Massive Attack. En 3 albums seulement, les Deftones s’imposeront comme une formation importante de ce début de siècle et dont les influences se ressentent encore près de 20 ans après sa sortie. Bien que renfermant bon nombre de titres de très grande qualité, « Digital Bath » reste probablement l’un des plus importants de leur carrière.

Débutant avec un groove de batterie unique signé Abe Cunningham et des éléments électroniques pour ajouter de la texture, le morceau nous fait rentrer immédiatement dans son atmosphère. La douce voix de Chino Moreno arrive, ainsi que la guitare et la basse se font discrètes. Tous ces éléments prennent de plus en plus d’ampleur jusqu’à l’explosion du premier refrain et ces paroles qui vous rentre immédiatement dans le crâne : « Tonight, I feel like more… ». Plus les minutes avancent, plus le titre prendra de l’ampleur jusqu’à une explosion finale digne des plus grands. On se sent tout du long immergé dans ce « Bain Digital », dans cette étendue sonore propre à la formation.

Accompagné de l’un de leurs plus beaux clips, ce morceau sera devenu rapidement culte et Deftones deviendra la formation que l’on connait aujourd’hui, enchainant des albums de très grandes qualités au fur et à mesure des années. Et même si la renommée avait déjà commencé à s’installer avec leurs deux premiers efforts, White Pony les transportera dans une autre galaxie.  Quelque chose me dit que nous ne sommes pas encore prêts de nous lasser ni de « Digital Bath », ni de cet album.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén