Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #13 : Black Sabbath – God is Dead

Pour le 13ème numéro de Music Monday, comment pouvait-on passer à côté de l’événement musique de ce week-end, Noraj Lady Gaga. Ce samedi, Black Sabbath a terminé une longue carrière par un ultime concert dans leur Angleterre et plus précisemment à Birmingham, fief des membres originaux du groupe.

Quand on utilise le mot « légendes » dans le heavy metal, c’est un nom qui vient instantanément. Black Sabbath a débarqué en 1970 avec un album éponyme qui posera les bases de tout un genre, et en fait, même plusieurs. La voix d’Ozzy Osbourne, le jeu de basse fou de Geezer Butler, la batterie de Bill Ward toujours au top et puis Tony Iommi, l’homme qui a su se servir d’un accident de travail comme une force. En perdant des phalanges, et en créant des prothèses spéciales, il va détendre ses cordes pour pouvoir jouer. Le son si caractéristique du groupe était né, et ce, dès les premières notes de la toute première chanson, la mythique « Black Sabbath ».

Is God Alive Or Is God Dead ?

Résumer la discographie de Black Sabbath en un article est compliqué, et parler des nombreux changements de line-up l’est tout autant. Alors on va se concentrer sur la dernière production en date du quatuor, finalement devenu un trio. En effet lors de la reformation du line-up originel, des conflits d’ordre contractuels ont poussé Bill Ward, le batteur, a décliner l’offre de ses compères. Pour tenir les futs, Brad Wilk, batteur de RATM, est choisi, et ce choix est plus que payant. Mais pouvait-on en douter ?

He is « Iron Man »

Alors que les enregistrements avaient débutés en Californie, la découverte du cancer de Tony Iommi pousse le groupe à poursuivre le tout en Angleterre pour simplifier la vie de leur guitariste. Après 18 ans d’attente, les Anglais délivrent 13, leur 19ème album, qui sera produit par Rick Rubin. En avril 2013 sors le premier single, « God is Dead » qui est le morceau du jour.

I Watch The Rain As It Turns Red

Les fans attendaient le nouveau son de Black Sabbath avec impatience et curiosité. Est-ce que le line-up originel allait avoir le feu sacré ? Réponse claire et nette, oui. Cette chanson est une tuerie qui symbolise bien ce qu’est Black Sabbath. Un riff lourd, un tempo fleurtant avec le doom, la voix d’Ozzy au niveau, les paroles parlent de satan. Un morceau classique et efficace de Black Sabbath. Une très belle façon de terminer une carrière en terme d’album.

Les prestations live du trio, rejoint sur scène par Tommy Clufetos aux futs, ont aussi montré que la vieillesse c’est dans la tête. Pendant 40 ans, Ozzy et ses amis ont connu des hauts, des bas, mais au final, Sabbath est légendaire et c’est ce qu’on retiendra. Messieurs, merci pour tout. Vous avez bien mérité votre retraite. Profitez en bien

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén