Music Monday #105 – Steven Wilson – King Ghost

Dans cette nouvelle édition du Music Monday, direction le pays où dieu sauva la reine : l’Angleterre. Dans lequel Steven Wilson a sorti le troisième single de son prochain album : The Future Bites.

Nous sommes maintenant au courant depuis plusieurs longues semaines, le nouvel album de Steven Wilson est d’hors-et-déjà prêt à la parution. Seulement, à cause de circonstances sanitaires et économiques compromises, sa sortie fût décalée au début d’année 2021. Mais le musicien anglais ne nous laisse heureusement pas dans une attente silencieuse car il nous a déjà proposé trois singles, dont le dernier, est l’objet de l’article d’aujourd’hui. « King Ghost » est dans la continuité de deux morceaux de promotion de The Future Bites, à savoir « Personnal Shopper » et « Eminent Sleaze ». De plus en plus orienté vers des influences pop électro, l’évolution se fait toujours autant ressentir que sur ses précédents travaux discographiques.

Cette nouvelle pièce unique nous plonge dans un univers très langoureux, proche de l’idée que l’on pourrait se faire de l’espace et de toute sa majesté. Par ailleurs, cette sensation est aussi peut-être biaisée et fortement influencée par le sublime clip qui accompagne le single réalisé par Jessica Cope, collaboratrice de longue date de Steven Wilson. A travers « King Ghost », le créateur de Porcupine Tree nous en dit un peu plus sur le concept qui semble se dessiner au sein de son prochain disque. Ce dernier semble être articulé autour d’une critique de notre monde actuel. Gangrené par la surconsommation ou encore l’omniprésence des réseaux sociaux. D’ailleurs cette dernière thématique avait déjà été traitée au sein du single de To The Bone : « Pariah ».

Dans « King Ghost », le voyage stylistique du musicien continue. On peut y retrouver de nouvelles expérimentations comme par exemple l’utilisation du vocoder ou encore avec un genre frôlant très sérieusement avec la musique électronique. Cependant, tout cela est effectué avec finesse et beaucoup de talent. En nous plongeant dans un titre aussi ambiant et reposant tant sur son atmosphère, son géniteur nous donne un autre indice sur l’univers dans lequel The Future Bites semble vouloir nous immerger. Même si ce dernier semble encore plus s’éloigner de ce qui a fait son succès, ce morceau est une nouvelle promesse d’une transition réussie. Elle qui avait déjà été entamée avec son dernier disque : To The Bone, ayant connu un franc succès critique et commercial et qui s’éloignait déjà des standards musicaux habituelles du génie britannique.

Comme a l’accoutumée, Steven Wilson semble nous promettre à travers ces singles et tout particulièrement ce dernier une direction musicale déroutante, intrigante mais toujours très intéressante à découvrir et à analyser.

Cependant, une question subsiste : parviendra t-il a rester un même niveau de qualité que sur ses derniers travaux personnels ? Pour pouvoir avoir la réponse à cette question, il faudra attendre la fin du mois de Janvier prochain et la sortie officielle de The Future Bites. A suivre…