Music Monday #103 – Pull Down The Sun – Of Valleys And Mountains

Après l’article salé de la semaine dernière, Granny Smith vous emmène aujourd’hui dans une excursion aux antipodes de la France : Aotearoa

Si Aotearoa ne vous dit surement rien, vous connaissez pourtant cet endroit : il s’agit du nom en langue maori de la Nouvelle-Zélande. C’est de là qu’est originaire le trio du jour, à savoir Pull Down The Sun dont les membres sont Koert Wegman à la guitare, au chant et au synthé, Jason Healey à la guitare et Stefan Bourke derrière les fûts. Ayant commencé en 2014, le groupe a sorti son 1er album le 12 Septembre 2020 et mérité résolument un détour. Pour ouvrir une porte vers ce disque, je vous propose de découvrir son titre éponyme « Of Valleys And Mountains ».

Le troisième morceau de l’album en est un assez bon résumé, bien que l’album soit hétérogène. On y entend un metal teinté de groove, de death, de prog et d’atmosphérique. Les degrés d’importance de ces genres varient selon les pistes, et ici c’est le groove et le prog qui marquent le plus. Il faut dire que le groupe a été influencé par Gojira dont on entend quelques gimmick : du tapping sur le refrain, une cymbale ride assez présente et des riffs saccadés. La chanson dégage une impression de puissance que l’on contemple tout en ayant du mal à la cerner.

Ranganui et Pa-patūānuku s’enlacent

Les vers parlent quant à eux de la force de la nature à travers les histoires maori. D’après un article écrit par un néo-zélandais bien renseigné sur les légendes évoquées dans l’album, il serait ici question de Ranginui et Pa-patūānuku, le couple premier dans le mythe de la création maori. Au chant, Koert alterne entre une voix clean sur les couplets et un growl assez primaire sur le refrain. Cette dualité qu’on pourrait associer à celle du couple se retrouve aussi dans la composition, les couplets étant calmes alors que les refrains sont plus énervés. L’alchimie entre ces parties créé un résultat très efficace, positionnant de fait ce morceau dans les plaisantes surprises de 2020.

J’espère que cet article et single piqueront votre curiosité et que vous irez découvrir les autres facettes de la musique de ce groupe du bout du monde. Le reste de « Of Valleys And Mountains » est de la même qualité, chaque morceaux ayant son intérêt et au moins un moment pour vous épater.