Music Monday #102 – Architects – Animals

2020 est une année merdique, tout le monde sera d’accord sur ce point. La semaine passée, Architects a annoncé son retour, son 9e album et a dévoilé un single. Joie et allégresse dans les coeurs ? Pas sur.

J’adore Architects. Leurs trois derniers albums sont à mes yeux des incontournables du Metalcore, avec une mention spéciale sur All Our Gods Have Abandoned Us que je trouve un brin au-dessus. Le quintette a connu une tragédie avec le décès de Tom Searle, guitariste originel et frère du batteur Dan Searle. Un décès qui a alimenté la trilogie d’album citée plus tôt. Il semble donc normal que les cinq Anglais décident d’avancer et de proposer autre chose.

Nous voici donc en 2020 et « Animals » incarne ce renouveau musical. Parlons des bon cotés : ce titre, particulièrement le refrain, est particulièrement catchy. De quoi accentuer le virage plus « mainstream » engagé avec Holy Hell qui voyait déjà certains titres s’adoucir un brin.

Maintenant, passons au point noir : la production du morceau. Architects est un groupe connu pour ses riffs agressifs qui vous rentrent dans le lard sans sommation. Le mixage jouait pour beaucoup dans ce son violent et percussif. Avec « Animals », on a quelque chose de lisse, sans aspérités, ressemblant à tant de groupes de Metalcore moderne souhaitant attirer le plus grand nombre. L’exemple de Bring Me The Horizon est facile, surtout quand on entend leur dernier single qui sonne presque pareil, à quelques claviers près.

Maintenant, il ne faut pas jeter le groupe en prison pour autant, surtout qu’il ne s’agit que d’un seul single pour teaser un album qui arrivera en février 2021. On pourra très bien être dans le même cas que Magma de Gojira où « Stranded » avait déçu sur ce site alors que l’album est une réussite totale. For Those That Wish To Exist sera peut être l’album de l’année 2021, alors gardons la tête haute. Plus rien ne peut nous étonner vu ce qu’on est en train de vivre.