Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Interview – Paco [Uzual Suspektz]

François Mendes. Ce nom ne vous dit rien mais il pourrait faire parler prochainement par le biais de son Groupe Uzual Suspektz. Un des groupes choisi par le Jury du Tnt Festival pour les Battles. François alias Paco a accepté de répondre a nos questions pour notre plus grand plaisir

  • Salut Paco comment ça va?

Ca va pas trop mal! On est actuellement en train de bosser sur plein de choses avec le groupe. Et puis le nouveau pape s’appelle François donc tout va bien.

  • Présente toi et présente nous un peu Uzual Suspektz.

Moi c’est Paco, 28 ans, journaliste dans le civil et originaire de Firminy, dans la toute proche banlieue de Saint-Etienne. J’ai environ dix années de rap dans les pattes, même si mon parcours n’a rien de régulier dans le sens où j’ai parfois mis la musique de côté durant un an ou deux, pour m’y remettre épisodiquement par la suite. J’ai fait partie de deux formations différentes avant d’intégrer Uzual.
Le collectif Uzual Suspektz est composé de quatre MC’s: Kehnzo, FIko, K-Unik et Paco. Et de deux DJ. D’une part de DJ DRK, qui a entièrement produit le premier maxi et qui est à l’origine de la création du groupe, mais qui depuis octobre accompagne Keny Arkana pour sa tournée mondiale. S’il n’est plus présent physiquement, il reste Uzual et n’hésite pas à nous rendre visite et donner des conseils lorsqu’il est de retour sur sainté. Et d’autre part de DJ NAB, qui est le DJ avec lequel je travaille depuis près de 10 ans, et qui a été de toutes mes campagnes musicales, qu’elles soient solos ou en groupes. Tous les MC’s du crew ont plus ou moins dix années de rap derrière eux. Kehnzo, ancien membre d’Eska Crew, est un peu l’ancien de la formation. C’est lui qui a le plus d’années de rap au compteur, avec plusieurs projets solos qui ont rencontré un franc succès. Il reste l’un des plus gros activistes hip-hop de Sainté. K-Unik a un peu le même profil que Kehnzo. Lui aussi rap depuis un moment, a déjà sorti trois projets. Pour être franc c’est une véritable machine à écrire, avec une plume vraiment acérée. Fiko de son côté faisait partie du groupe « Destins Animés ». C’est le plus jeune de la formation. C’est un peu le chien fou de la bande, tant dans la vie que dans le flow, mais reste un excellent kickeur.

  • Comment ce groupe a vu le jour?

L’idée de créer un collectif réunissant plusieurs rappeurs stéphanois a commencé à germer peu de temps après la sortie de la compilation de DJ DRK, « je mettrai ma ville sur la carte de France du rap », qui réunissait pour la première fois 95% de la scène rap de sainté. J’en parlais souvent avec DJ DRK. C’est en mai 2012 que l’idée fut véritablement arrêtée, après que DRK et moi-même ayons visionné un matin le clip d’autres artistes stéphanois qui s’étaient réunis pour l’occasion. Le midi même, nous étions réunis autour de bouts de poulets frits (chut-chut pas de marque). Et là on s’est dit : « Il faut faire quelque chose ». Rien de très précis n’est sorti de ce repas, à part la forte envie de créer un collectif, avec des gars motivés, mais surtout avec une teinte très « boom-bap », un peu à l’image de 1995. Puis tout s’est rapidement enchainé. Au final c’est durant une après-midi que Kehnzo et DRK ont passé ensemble qu’ils ont décidé de nous réunir pour créer ce collectif.

  • Est-ce que vous visiez une place dans les battles lors de votre inscription?

Notre sélection parmi les 12 derniers groupes fut plus qu’une surprise. Nous avions rapidement laissés tomber l’histoire des votes par internet. Lorsque l’un des organisateurs m’a appelé pour me dire que nous étions sélectionnés, j’ai presque cru à un malentendu. A travers plusieurs échanges, j’ai vite pu m’apercevoir que notre morceau avait vraiment plu aux organisateurs ainsi qu’au jury du festival. Au final, une très belle surprise!

  • Connais-tu votre adversaire pour ces Battles?

J’ai été voir sur youtube ce qu’ils font, un peu comme tous les groupes qui s’affrontent je pense! J’ai vu que leur style se rapproche un peu de ce qu’un groupe comme Hocus Pocus peut produire. En gros des zikos avec un rappeur en voix de lead.

  • Vous êtes de Saint-Etienne. Est-ce que la distance vis a vis du lieu des battles est pas un problème?

Alors oui… Déjà que parfois le public stéphanois est difficile à faire bouger sur des concerts à sainté même, là on se dit que la tâche risque d’être ardue. On est en train de bosser sur plusieurs solutions pour essayer de faire bouger un maximum de monde de sainté et de ses alentours. Mais je le répète une fois de plus, ce ne sera vraiment pas simple.

  • Vous allez compter sur vos fans pour faire pencher la balance de votre coté?

Oui et non. On sait pertinemment que le groupe d’en face aura surement plus de fans présents vu qu’ils sont proches géographiquement parlant. Mais il y aura également des indécis dans le public, des personnes qui ne sont ni d’un bord ni de l’autre. Et ce sont ces personnes qui pour moi feront pencher la balance. Le but sera de les faire adhérer à Uzual l’espace de 8 morceaux. Il faut qu’en sortant du concert ils se disent qu’ils ont pris une claque, et qu’ils aimeraient suivre un peu ce que l’on fait.

  • Comptez-vous sur le tremplin pour faire grandir votre popularité?

Evidemment ! Même si nous possédons beaucoup d’années de rap, nous sommes un groupe très jeune. Nous y allons en nous disant qu’il faut au moins atteindre la finale. SI nous y parvenons, nous serons content vu le peu d’expérience du collectif. Mais ce serait un plus indéniable pour nous de pouvoir bien figurer dans ce tremplin.

  • Si vous n’arrivez pas en finale y’aura t-il un Ep de fait?

Un album est d’ores et déjà en préparation. On devrait partir sur une quinzaine de titres pour une sortie prévue fin d’année. Quelques bons feats sont à prévoir. On ne vous en dit pas plus mais le résultat devrait être détonnant.

  • Comment peut-on se procurer le premier EP? 

On peut se le procurer gratuitement,en nous envoyant son adresse par message sur la pagz facebook d’Uzual Suspektz. Pour les stéphanois qui ont la chance de nous croiser dans les rues de sainté et de ses alentours et qui nous demandent le skeud, on le leur donne avec plaisir.

  • Que peut-on te souhaiter personnellement et que peut-on souhaiter au groupe?

Mon histoire est obligatoirement liée à celle du groupe. Si on me souhaite quelque chose, on le souhaite aussi pour le groupe. J’espère que l’on pourra atteindre la finale du tnt festival, et pourquoi pas remporter la finale. J’espère également que nous réussirons notre grand concert du 21 juin place Jean Jaurès à Saint-Etienne. Et simplement que tout roule pour nous. Pouvoir enfin démontrer qu’à sainté il existe un vivier rap et hip-hop conséquent serait génial. C’est pour cela que nous travaillons au sein d’Uzual pour essayer d’exporter notre art aux oreilles du plus de monde possible.

Merci d’avoir répondu à nos questions. Bon courage et bonne chance pour cette battle qui, je le rappel, se déroulera le 12 Avril à Les Sauvages !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén