Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

INTERVIEW – Geoffrey Louison [Stone Rising Festival]

C’est dans le « salon » de notre confrère Granny C. que l’on reçoit notre première invité pour une interview exclusive.

Geoffrey Louison est président de la Stoned Box Association et fondateur du Stone Rising festival le 12 & 13 Avril au Clacson (69 Oullin), c’est en cette qualité qu’il est invité pour un entretien chez la Granny Inc.

  • Salut Geo’, comment vas-tu ?

Je vais bien.

  • Avant tout, quand avez-vous créé Stoned Box Association ? (Qui je suppose a été fondé pour le festival ?)

On a contacté anciennement ADEROCK Records (qui est devenu Are you Stoned Inc.), un label de Stoner Chambérien (qui distribue Truckfigthers notamment) début septembre.
On a entamé les démarches en Septembre et finis en Octobre.

Oui on a monté l’association afin de garder le contrôle sur le festival et sur les futures rééditions possibles. C’était le plus simple.

  • Combien êtes-vous dans l’association ? Et qui fait quoi ?

Nous sommes 5. Personne n’a de rôle en particulier, on se partage les tâches entre communication, recherche de sponsors (même si tout le monde le fait plus ou moins), programmation, etc…

Mais nous avons beaucoup d’aide extérieur tel que Vincent Melay, bassiste des Socks qui nous a aidé dans la recherche de groupes pour le festival, par exemple.

  • Parlons du festival, qui a lancé l’idée et comment lui ai venu l’idée de créer le Stone Rising Festival ? Passion du Stoner ?

On a eu l’idée cette été (comme dis dans la première question) en voyant un label de Stoner à Chambéry (là où nous faisons nos études)

On profite du cadre de l’IUT pour proposer le festival comme projet annuel, même si on ne fait ça du tout pour les études mais principalement pour nous et pour plus ou moins faire connaître le style musical.

  • Niveau personnel, vous commencez à chercher des bénévoles ?

Le Clacson nous loue un régisseur son, même si les groupes viendront certainement avec le leur. Mais au moins on sait qu’on a quelqu’un au cas ou pour faire du bon boulot.

L’ingé lumière est un pote à nous, qui plus est, le lighteux du groupe The Socks.

On s’est encore pas VRAIMENT penché sur la question des bénévoles, mais va falloir qu’on s’y mette de manière active.. On sait qu’il nous faut des bénévoles avant le festival pour l’affichage, le flyage, etc… Et le jour du festival pour le bar, le plateau, les entrées….

  • N’est-il pas un peu risqué de tenter 2 jours de festival pour une première édition ?

Le deuxième soir non, car Kadavar ramenera certainement beaucoup de monde sachant qu’ils sortent leur album la veille de leur passage. (Soit Samedi.)

Mais pour le moment les gens prennent surtout des Pass 2 soirs ce qui est plutôt bon signe.

Mais il est vrai que ça reste un festival de musique underground, la plus part des gens qui viendront ne viendront pas par hasard.

  • Pas trop dur de trouver des subventions pour un festival dont le style n’est pas encore très répandu ? (Déjà que pour trouver des subventions tout court, c’est pas facile…)

On a essuyé pas mal de refus du fait de notre manque d’expérience. Le fait que cela soit la première année nous pénalise un peu.

On a pas que des partenaires qui nous donnent de l’argent mais beaucoup qui relaient l’info comme Audiofanzine et Desert Rock pour ne citer qu’eux.

Parmi nos partenaires financiers nous avons le CREDIT MUTUEL. Mais pour financer un peu le festival nous avons organisé des concerts de soutien avec des groupes locaux, par exemple.

  • Le tremplin que vous avez organisé en parallèle était exclusivement Stoner ?

Dans le reglement il n’était pas précisé que ce soit un tremplin uniquement Stoner. Même s’il était écrit qu’on organisait ça pour le Stone Rising Festival. Donc parmi les sélectionnés nous avons 2 groupes qui peuvent s’apparenter à du Stoner tandis que les 2 autres sont plutôt Post-rock

On a reçu une maquette d’une groupe de Jazz, mais… Voilà.

  • Vous avez reçu beaucoup de candidature wonnête ?

On en a pas reçu beaucoup, déjà. (une bonne dizaine)

Il y a eu de tout, vraiment. On a choisit ce qui nous parlait le plus.

  • Rappelons que le festival se tiendra au Clacson à Oulin, une raison particulière pour le choix de cette salle ?

On l’a choisi parce que la programmation de cette salle nous parle vraiment. (Jim Jones Revue, Russian Circles…).De plus le son est souvent de qualité ( à contrario d’autres salles) Ils sont très impliqués dans la musique plutôt underground, et un public d’habitués fidèles et connaisseurs. Une des meilleures salles de Lyon selon nous.

Aussi ils ont surtout été très intéressé par le festival et nous aident beaucoup. L’équipe présent est vraiment à nos cotés pour nous aider donc on est très content du choix de cette salle.

  • Quelle est la capacité d’accueil maxi de la salle ?

350 personnes, donc c’est très bien pour la première édition d’un festival peu connu.

  • Les places se vendent bien, pour le moment ? (Putain j’ai toujours pas les miennes…)

C’est gentillet. Pour l’instant nous en avons vendu une 20aine mais ça ne fait que commencer (3 semaines) et sachant que les gens s’y prennent souvent au dernier moment… Nous ne sommes pas inquiet.

  • Niveau groupe, la programmation est très belle, avez-vous demandé à d’autre groupe qui ont refusé (pour diverse raison…) ? Si oui lesquels ? 

Sungrazer a refusé au dernier moment,malheureusement pour des raisons personnelles. Mais cela nous a permis d’avoir a la place My Sleeping Karma ce qui est finalement un mal pour un bien.

Colour Haze n’a pas pu non plus pour des raisons qui leur appartiennent

  • Même si c’est difficile à dire pour le moment, quelle est la ligne directrice pour les années à venir ? (Comment vous voyez les choses surtout). Plutôt attirer des gros noms ou lancer des groupes moins connu ? Ou les deux ?

Nous partons dans l’optique de faire un festival récurent, 2 ans au Clacson et puis pourquoi pas faire plus gros plus tard….
On aimerait bien avoir une belle affiche chaque année et pourquoi pas un ou deux groupes découverte. Mais on ne peut pas vraiment se prononcer pour le moment, ce sera selon les opportunités…

On tient pas forcément à rester dans le Stoner pur et dur, mais dans des choses qui tournent autour. De toute façon le style musical du Stoner est très très large.

  • Pour finir sur une question qui n’a strictement rien à voir, mais juste parce que c’est drôle… Britney Spears, Lady Gaga ou Rihanna ?

Je suis plutôt Mireille Mathieu…

  • Merci beaucoup, Geoffrey. 🙂

Mais de rien c’était un plaisir !

RAPPEL

La billetterie en ligne du Stone Rising Festival est disponible ici : BILLETTERIE EN LIGNE 

La billetterie physique, point de vente : Dangerhouse
3 rue Thimonnier  69001 LYON         (Métro « Hôtel de Ville » – Bus C3 La Feuillée)

(Ouvert du Lundi au Samedi de 13h30 à 19h)

Facebook du Stone Rising Festival

Website du Stone Rising Festival

 

Affiche

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén