Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Interview – Blue Steppers [Finaliste – TNT Festival]

Blue Steppers est donc le premier groupe à accéder la finale du TNT Festival le Samedi 14 Juin sur le Stade de Tarare!

Les prochaines battles se dérouleront :
Samedi 12 Avril (demain donc) à la salle des fêtes de Thizy et opposera Satellite Jockey VS ID (20h30 / GRATUIT)
Vendredi 16 Mai à la salle des fêtes de Chambost-Allières et opposera Radio Kaizman VS And Co (20h30 / GRATUIT)

Les Blue Steppers savent déjà qu’ils affronteront durant cette finale Ladybug & The Wolf, Logar et Frrnt et ses chiens galeux, qui ont été qualifié d’office par le jury de pré-sélection.

Mais en attendant la suite, ils nous ont accordé cette petite interview :

 

 

Salut les Blue Steppers ! Comment ça va après cette victoire récente contre Fly Dragonfly ? On peut imaginer une certaine joie non ?

Oui en effet, nous sommes ravis d’avoir participé à cette première étape, et encore plus de l’avoir remporté. C’était une battle digne de ce nom, les Fly Dragonfly sont des musiciens à ne pas prendre à la légère.
 

 

Ahah, on est d’accord pour Fly Dragonfly! Parlons un peu du groupe, quelles sont vos influences ?

Nous sommes principalement influencés par le Rock des années 70’s, ainsi que par ceux qui revisitent cette musique tels que Jonathan Wilson, White Denim ou encore Jack White.

 

Présentez-nous un peu le groupe, comment vous vous êtes formés, qui fait quoi…

Le groupe est composé de 4 membres : Lucas (batterie et choeurs), Samuel J. (basse), Samuel I. (guitare et choeurs), et Jim (guitare lead et chant).

Nous (Jim, Lucas et Sam J) nous sommes rencontrés sur Lyon par le biais d’autres musiciens. Par la suite les choses ont bien collés et les répétitions ont commencé dans les pentes de la Croix-Rousse avec l’arrivé de Samuel I grâce auquel le groupe a pris une réelle ampleur.

 

Et du coup, pourquoi ce nom « Blue Steppers » ?

La formation d’origine (avant l’arrivé de Samuel I.) s’intitulait Blue Noise et était plutôt orienté dans un style funk-rock.

Suite à cela nous avons changé de style musical et donc de nom de groupe.

« Steppers » signifie aller de l’avant. Cela nous correspond tant sur le niveau musical aux influences américaines que par nos aspirations personnelles. C’est ce qu’on pourrait appeler une ligne directive.

 

Vous êtes les premiers vainqueurs de battle et donc qualifié pour la finale, à priori vous le sentez bien ?

Bien évidemment, nous ne pouvons être sûrs de rien vis-à-vis du déroulement de cette finale. En revanche cette première étape a mis en évidence nos points forts et nos faiblesses.

Ce qui est certain c’est que nous nous y préparons sérieusement.

 

On vous sentait un peu tendu aux premiers morceaux… Fly Drangonfly vous a déstabilisé ?

Il est vrai que nous étions sous tension. Les Fly DragonFly ont une plus grande expérience de la scène et un son bien rodé. Mais c’est le principe même de la battle qui était déstabilisant, c’est assez difficile de jouer un morceau sur deux en attendant son tour.

Finalement, la meilleure solution était de surpasser ces difficultés et de vivre l’expérience à fond.

 

Au final, vous êtes quand même satisfait de votre prestation ?

Tout dépend des morceaux, certains d’entre eux étaient très récents dans leur composition et donc plus fragiles. Mais dans l’ensemble nous sommes assez satisfaits.

 

La reprise imposée n’était vraiment pas évidente, le fait de chanter en français vous a perturbé ? Vous n’avez pas pensé à traduire ? La question s’adresse surtout au chanteur.

 Encore une difficulté oui!

« Le Poinçonneur Des Lilas » est très éloigné de notre répertoire même si ça reste une superbe chanson. Finalement je pense qu’on a réussi à se l’approprier de la manière la plus honnête possible, et donc sans modifier la langue d’interprétation.

 

Pendant le temps de la délibération et juste avant l’annonce du vainqueur, comment vous le sentiez ? Vous étiez plutôt confiant ? Ou plutôt défaitiste ? Ou alors vous n’aviez aucune idée du résultat ?

 Nous savions avoir nos chances sans pour autant être totalement sereins.

 

Le jury est arrivé a une égalité parfaite et c’est la voix du public qui a fait pencher la balance de votre côté. Pour vous, c’est plutôt un plus ?

Oui c’est toujours encourageant lorsque un public qui nous découvre se montre aussi enthousiaste à notre égard même si l’écart à l’applaudimètre n’était pas énorme.

 

Quels sont vos priorités pour la suite ? Préparer la finale ?

 Oui la finale du TNT Festival fait parti de nos priorités car il y a à la clé des jours d’enregistrement au Studio de l’Hacienda et ce n’est pas à négliger.

Ce qui tomberait bien car nous sommes en ce moment sur l’élaboration d’un nouvel EP/Album.

Nous avons aussi beaucoup de compositions qui arrivent donc beaucoup de travail en amont.

 

Pour finir, faites votre promo ! Où peut-on se procurer votre EP ? Pour combien ? Quelles sont vos prochaines dates ?

 Vous pouvez vous proccurer notre EP sur les réseaux sociaux tels que BandCamp ReverbNation. Mais aussi directement par le biais des membres du groupe via notre site internet ou lors de nos futurs concerts.

Prochaine date imminente. Le 16 Avril au Brin de Zinc à Chambéry dans le cadre du tremplin Guitare En Scène.

Le 21 Juin pour la fête de la Musique.

Le L’art Scène Festival le 5 Juillet à Attignat.

D’autres dates sont encore à planifier…

 

Sans oublier le 14 Juin sur le Stade de Tarare, n’est-ce pas ?;)

 Oui et nous avons hâte.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén