Granny’s Playlist #1 : HXC 4 Life

Mesdames et messieurs bonjour. Nouveau rendez vous sur votre site préféré avec des playlists. Ouais on s’est creusé la tête pour ce concept.

En préambule, laissez-moi vous parler de Sjøhyenar. Ce charmant jeune homme a vécu pendant 15 ans dans une meute de loups. Il sait donc gérer des circle Pit comme personne. Il a grandi en enchaînant les concerts dans des caves, à la recherche d’un concert un peu violent. Son exile l’a conduit dans toute l’Europe de l’Est pour dénicher des groupes improbables et aimant les patates dans l’pit. Eh oui, son surnom vient d’un morceau de Kvelertak. Bref, c’est lui qui nous fera des playlists mensuelles, sauf si je décide de le virer entre temps. J’espère que vous apprécierez et je vous laisse avec son descriptif.

« Ô toi jeune amoureux de l’hémoglobine, de l’impétuosité et autre sudation excessive, voilà que la Pomme s’est enfin décidé à penser à toi grâce à cette nouvelle et première playlist de l’année. Une véritable innovation mensuelle venant faire pâlir d’envie nombreux de sales rédactionnels n’ayant pas encore eu le temps de goûter au dernier Samčo, brat dážďoviek.
Comme tu peux le voir, nous avons les références que nous méritons. Et nous allons apprendre à nous connaître au fil du temps et des écoutes. Voire à s’aimer, qui sait. Toi et moi. Main dans la main, Thrice dans les oreilles.
Mais pour cela, le challenge s’annonce rude. Ici, aucun premier rendez-vous foireux dans le restaurant miteux du coin. Même pas de petit concert au fin fond de la Sarre allemande pour tenter un rapprochement discret. Rien. Nada. Juste quelques heures de musique mensuelles. Un voyage gratuit et sonore emmené par mes quelques références musicales et mon bagage culturel.
Pour cette première playlist, je n’ai pas été très loin, je vous l’accorde. Comme vous allez le constater, ce numéro de septembre se place sous le signe du Hardcore, passant à la fois à du hardcore mélodique signé Have Heart ou Champion, à un voyage dans le NYHC avec les p’tits gars de Backtrack et leur dernière production, Bad to My World, sortie en début de mois, tout comme leurs papas de Burn, et leur dernier album Do or Die, signé sur Deathwish, avec la participation d’un dénommé Kurt Ballou à la prod’. »