Granny’s Challenge #6 : Dino Valenti – Dino Valente

Dans l’épisode précédent, nous étions rentrés en plein dans la pop psychédélique. Cette semaine, nous allons redescendre d’un cran, et rester tranquille.

L’artiste :

Chet Powers. Voici l’homme qui nous intéresse aujourd’hui. Dès ses premiers concerts, il préfère le patronyme de Dino Valenti. Il étrennera sa folk dans les bars Californiens & New Yorkais. Il partagera ces scènes avec, entre autres, Bob Dylan ou encore David Crosby. En 63, il se fera connaître avec « Let’s Get Together », reprise notamment par les Youngbloods sous le titre « Get Together ». Malheureusement, son comportement et sa consommation de drogue lui feront connaître la prison au milieu des 60’s. A sa sortie, il sortira l’album qui nous intéresse aujourd’hui. Après cela, il joindra le groupe Quicksilver Messenger Service, en tant que chanteur & auteur. Mais des dissensions font que le line-up bougera à de nombreuses reprises, jusqu’à sa dissolution en 79. Il est malheureusement décédé le 16 novembre 1994.

L’album :

Quand ta maison de disque effectue une erreur sur le titre, c’est pas de chance. Une coquille transformant Valenti en Valente. Fort heureusement, le contenu est réussi. Plus de 40 minutes d’une folk habitée et assez pure. On retrouve Powers avec sa guitare et sa voix. Seul un peu d’écho viendra sublimer l’ensemble vocal. D’une voix sombre et calme, l’Américain nous transporte à travers ses chansons d’amour. Car il aimait les femmes. Lillian Roxon, journaliste Australienne, déclarait ceci à propos de Valenti :

« Si toutes les filles que Dino a connues achètent ce disque, il va être numéro un, direct ! »

Lors de l’enregistrement, Dino était seul, à la lueur des bougies avec autour de lui, des groupies. Un beau résumé du personnage qu’il pouvait être. Dino Valente est une réussite et on vous le conseille pour vos soirées tristes, ou vos soirées d’automne. C’est un parfait compagnon.