Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Granny Awards – Spécial Hellfest 2015

Ils font leur retour, les awards les plus attendus du monde musical Français. Les Granny, récompensant des prestations de qualités, et les Grammy, récompensant des prestations ratées ou des déceptions, sont là pour une fournée spéciale 10 ans du Hellfest.

Granny de la bonne surprise :

A égalité, Samsara Blues Experiment et Midnight Ghost Train. Deux groupes qui sont passés sur la Valley le vendredi matin et qui ont chauffé un public déjà nombreux. Deux power trios, un Allemand et l’autre Américain pour commencer cette cérémonie. Prends ça la 2ème guerre mondiale.

Grammy de la mauvaise surprise :

Sans hésiter, Marilyn Manson. En clôture du samedi, l’antéchrist n’a été que l’ombre de lui-même. De l’avis de tous, le pire concert de cette édition 2015. À vite oublier.

11416318_10152924935222536_7279608969729879542_o

©Ozirith.com

Grasnny du son fat :

Meshuggah. Est-ce que vous pouviez en douter? Un show aux petits oignons pour les Suédois, précurseurs du Djent. Des lights au son, Meshugras a clairement posé ses testicules sur la table.

Grammy du son :

Motörhead. Alors bien évidemment, c’est clairement indépendant de leur volonté. Mais quand on a la chance de voir Lemmy encore en vie, on s’attend à entendre sa basse, ce qui ne fut pas le cas pour une partie du public situé sur la partie droite de la main stage. Et Motörhead sans le son de basse, c’est décevant.

Granny du mec qu’on reverra sûrement l’an prochain avec son 22ème projet :

On est obligé de l’attribuer conjointement à Max Cavalera et Phil Anselmo. Même si ce dernier est vraiment chez lui à Clisson, ne serait-ce qu’avec sa prestation avec Superjoint Ritual qui effectuait son grand retour. See you next year Phil !

Grammy du groupe qu’on ne serait pas triste de ne plus revoir :

Billy Idol. Désolé Billy, tu as une très grande carrière, mais clairement, tu n’es plus au niveau. Mes larmes sur « White Wedding » ne mentent pas.

Granny du retour triomphal :

Slipknot. Après un passage houleux au Fury Fest, les gars de l’Iowa étaient forcément attendus. Et ils ont assuré avec un show puissant et un Corey Taylor en pleine forme. Manquait juste un poil plus de chaleur entre le groupe et les fans et surtout, il manquait « People = Shit ».

Grammy du retour raté :

Marilyn Manson, la sentence est irrévocable.

Granny du groupe dont on se demande si on vous en a déjà parlé :

Mastodon.

Granny du mec venu ici tranquille pour passer un bon moment :

Brant Bjork. Pendant 50 minutes, Brant a déroulé un set en toute sérénité, tantôt planant, tantôt saignant, mais sans prise de tête. Le concert parfait en milieu d’après-midi.

Grammy du groupe « très distingué » :

Butcher Babies. Je vous laisse regarder sur Google.

Allez, on passe aux deux catégories reines. Les meilleurs et pires concerts de cette édition 2015.

Grammy du concert décevant :

3ème : Red Fang. Je précise tout de suite, leur show a été bon. Mais leur place dans le Running Order leur doit leur position au classement. 13h35 sur la Main Stage c’est non. Beaucoup trop grande pour eux. Un concert sur la Valley en groupe principal aurait été meilleur.

2ème : Motörhead. Lemmy. Plus proche de la fin que jamais. Ce fut triste de voir cet homme affaibli, pourtant légende du Métal, autant à la ramasse. Et encore, il ne s’est pas trompé de chanson.

1er : Marilyn Manson. Le triplé pour Manson, plus proche de Charles vu ce qu’il nous a fait subir à nos petites oreilles chastes.

Granny du meilleur concert :

3ème : Russian Circles. On aurait pu se demander comment ce groupe de Post Rock allait s’en sortir sur la Valley. Bien porté par un son en or, le trio de Chicago a transporté les nombreux spectateurs dans leur musique et leur univers. Une belle petite surprise, qu’on aimerait voir plus souvent. Messieurs, merci.

2ème : Faith No More. Ils auraient du être en première position. Ce fut très difficile de les départager des vainqueurs, mais il a fallu faire un choix. Mike Patton est un génie, une montagne de charisme. Pour être très honnête, j’en attendais rien de ce concert, et j’en suis sorti changé. Grosse claque.

1er : Triggerfinger. Passer après Faith No More et le feu d’artifice était un challenge ardu. Mais le trio Belge a juste été au-delà de toutes les espérances. Quelle prestation ! Intensité dans le chant, la musique, les lumières. Tout a été extraordinaire. Du charisme qui dégouline de tous les pores, du talent incroyable. La Belgique, ce n’est pas qu’un plat pays, c’est le lieu de naissance d’un distributeur officiel de parpaing.

11537246_10152924976212536_760873661260333780_o

©Nicko Guihal

Mentions spéciales pour Hypno5e, Elder, ASG, Orange Goblin, Limp Bizkit ou encore Korn.

Enfin, on va mettre 4 groupes que l’on pense/espère voir sur l’affiche 2016 :

4 – Tool. Parce qu’il y’a toujours de l’espoir.

3 – Ghost. Les Suédois sont passés en 2013 à Clisson, on peut donc penser qu’un retour en 2016 n’est pas superflu.

2 – Metallica. Depuis le temps que les organisateurs veulent ce groupe, 2016 sera l’année de la consécration.

1 – Black Sabbath. Parce qu’on ne peut décemment pas avoir envie de voir Ozzy et sa troupe une dernière fois avant leur retraite.

Car un grand festival c’est surtout un enchainement de grandes prestations. Alors bravo à tous les groupes de cette édition et rendez vous en 2016 !

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén