Granny Awards 2017 : La sélection de Tolol

On continue notre série d’articles de fin d’année avec la sélection de Tolol. Avec plein de surprises. Spoiler, non.

Album de l’année : Mastodon – Emperor Of Sand.

Quand on écoute un album sorti en mars sans s’en lasser c’est qu’il doit figurer très haut dans son classement de fin d’année. Mastodon est un groupe important dans ma vie musicale et chaque sortie est forcément très attendue. En plus, les gars d’Atlanta retrouvaient Brendan O’Brien à la production. Pour fignoler le tout, un album concept autour de la mort et du cancer, tragique maladie ayant touché les proches des membres.
Cet album est une tuerie, pas besoin de revenir dessus, je vous laisserai relire la chronique : http://www.grannysmith.fr/mastodon-emperor-of-sand/

Chanson de l’année : Mastodon – Roots Remain

Les parties vocales de Brann Dailor sont juste sublimes. Le solo de fin vous touche au coeur, les couplets de Troy Sanders sont puissants. Cette chanson me provoque des sensations incroyables, écoutes près écoutes.

Concert de l’année : Monolord @ Jack Jack

Fort d’un nouvel album qui est une tuerie, les Suédois de Monolord étaient à l’affiche de la 2ème édition du Bal Doom-Doom. Et bordel, quelle gifle ! C’était gras, puissant, lourd, intense, magnifique. Une expérience formidable à vivre. Les anciens morceaux sublimés par les nouveaux et inversement. Merci d’être venu disperser votre fluide Doomien sur Lyon.

Déception de l’année : Enter Shikari – The Spark

Quelle purge… Mon dieu. Évitez cet album. Même celui de Prophets Of Rage est meilleur. C’est dire…