Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday #155 : Stoned Jesus – Porcelain

L’Ukraine est une terre magnifique en ce qui concerne la musique rock. Il y a quelques semaines, nous avions pu vous parler de Somali Yacht Club, aujourd’hui, on va évoquer les patrons du game. Ceux qui sont au sommet de la pyramide du Fuzz. Ou plutôt, de la montagne du Fuzz.

Il est évidemment compliqué de penser à la musique quand son pays est aux proies à une guerre. C’est le quotidien des membres de Stoned Jesus qui sont d’ailleurs très actifs sur les réseaux sociaux pour essayer de partager ce qu’il se passe dans leur pays. Un conseil, mouillez-vous la nuque car certaines images peuvent être un peu rudes.

Le trio est néanmoins de retour pour leur activité principale à savoir faire headbanger les fans du monde entier. Et il faut bien reconnaître qu’un nouvel album de Stoned Jesus est toujours une satisfaction. Non content d’avoir posé un immense classique avec Seven Thunders Roar et son titre phare « I’m The Mountain », les trois lurons sont à part dans cette scène Stoner qui peut vite sentir le renfermé.

Chaque sortie apporte son lot de nouveauté et surtout son évolution lente mais progressive vers… le Progressif. Il faut dire qu’Igor, chanteur et guitariste du groupe, ne s’est jamais caché de son adoration des groupes de Prog des années 70 à nos jours. Et on sent depuis quelques années l’incorporation de ces influences dans leur son. On est moins dans les titres Fuzzés qui sentent le soleil que dans la plage longue qui prend son temps et renferme des tiroirs.

Nouvelle preuve avec « Porcelain », single tout juste sorti pour teaser l’arrivée d’un prochain album dont le nom et la date de sortie sont encore inconnus. Ce que l’on sait c’est que les Ukrainiens sont maintenant dans le roster de Season Of Mist après avoir été chez Napalm Records. Changement de crémerie qui n’entache en rien la qualité du trio de pondre des titres réussis.

Pendant plus de huit minutes, on est dans ce voyage proposé par Stoned Jesus avec un riff envoutant qui est soutenu par une section rythmique toujours au poil. Le genre de morceau qui s’écoute en mode « repeat » tant il est bon. C’est d’ailleurs ce qu’on fait depuis qu’il est disponible et quelque chose me dit que vous risquez d’en faire de même. Il serait dommage de s’en priver.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén