Vendredi Warzone #37 – Hands Of God

Après une toute petite aparté en Angleterre la semaine dernière, on retourne cette semaine aux USA et plus précisément à San Jose en Californie pour découvrir Hands of God.

Je me rends compte que j’ai déjà beaucoup parlé de Hate5Six comme lieu de découverte mais pour le coup je vais citer (pour la deuxième fois je crois) une autre chaîne YouTube pour m’avoir mis Hands Of God sous les yeux. Il s’agit de 197 Media avec une captation de la prestation du combo lors du LDB Fest 2020.

Comme très souvent dans le hardcore et surtout ces dernières années, on retrouve dans Hands Of God des membres exerçant dans d’autres groupes. Dans ce cas il s’agit de musiciens qu’on peut voir dans Drain, Gulch, Vamachara ou Sunami. Rien que ça mes aïeux.

Je pense que si vous regardez les deux premières minutes du live ci-dessus vous allez tout de suite comprendre à quel point Hands Of God sait y faire. J’ai mal aux mains dès que je vois le batteur du combo jouer, très clairement personne ne frappe aussi fort sur ses fûts à part peut-être Elio Casagrande (Sepultura).

Musicalement on navigue dans des eaux assez connus du type Incendiary et Xibalba avec parfois des fines touches de black metal dans la manière d’apporter une ambiance. Ca ne réinvente pas la roue mais l’efficacité fait le reste avec Hands Of God.

Pour aller plus loin je vous laisse écouter le dernier EP en date du combo, Blueprint For Self Destruction, qui a vu le jour en 2019. Même si j’ai tendance à penser que les versions live sont à ce jour meilleurs !