Vendredi Warzone #21 – Mortality Rate

C’est la première fois sur cette chronique hebdomadaire que je vais vous parler d’un groupe originaire du Canada, une terre fertile du hardcore pourtant. Grosse pépite à l’horizon puisque je vous présente enfin un groupe qui mérite vraiment le coup d’oreille : Mortality Rate.

En vrai j’ai déjà parlé de Mortality Rate dans Vendredi Warzone dans l’épisode sur Judiciary puisqu’on retrouve sur l’album des texans la chanteuse du combo en featuring. J’ai d’ailleurs découvert les deux groupes presque en même temps au travers d’un split foutrement bien réussi. Et comme d’habitude ma découverte live s’est faîte au travers de la chaîne Hate5Six sur YouTube.

Mortality Rate propose un hardcore sans concession aucune qui prend l’autoroute du riffs à chacun des titres, on retrouve parfois des sonorités proche du metallic hardcore tout comme on sent à d’autres moments que les musiciens ont pas mal écoutés Slayer. Et puis le chant de Jess Nyx est brut de décoffrage comme si le groupe avait décidé de mixer les instruments mais du tout la voix de sa frontwoman. Son cri est parfois glaçant, parfois déchirant, en tout cas il prend aux tripes.

En terme de discographie compte un LP sortit en 2016, Sleep Deprivation, un split sortit en 2017 et plus récemment un EP sortit en 2019 s’appelant You Were The Gasoline (avec une pochette réalisée par Madison Watkins de Year of the Knife). Si vous voulez découvrir le groupe je ne peux que vous conseiller de commencer par ce petit dernier brûlot. En six titres pour un total de dix minutes, vous allez découvrir toute la furie que représente la musique de Mortality Rate !