Theizé Plaisir 2019 : Présentation de Theiz’Hit Machine

Theiz’hit Machine : Back to The Future

Nous sommes le 21 février, un jour classique pour moi. J’étais affalé dans mon siège, devant mon ordinateur. Casque sur les oreilles, je participe à une partie de Counter Strike avec mes amis. Je me demandais ce que j’allais bien pouvoir faire après cela quand mon téléphone vibra. Un appel ? Ça attendra.

Sauf que ce numéro rappelle. Une, deux, trois fois. Je n’avais pas fait attention mais celui qui cherche à me joindre, c’est le Med. Gommett Yellow, médecin de son état et passionné d’histoire de la musique. Depuis quelques mois il travaillait en secret sur un moyen de retourner dans le temps. J’ai toujours pensé que c’était une débilité sans nom. Mais de voir son insistance à m’appeler m’intrigue.

« – Allo Darty ?

  • Med ? Mais qu’est-ce qui vous prend ? Pourquoi tous ces appels ?
  • J’ai réussi Darty, j’ai enfin compris et trouvé la clé du voyage temporel. Rejoins moi chez moi dès que tu peux, je ne veux pas qu’on nous écoute. click »

Ah, il aurait donc trouvé. Je termine ma partie et file chez lui. A mon arrivée, j’entends une musique d’un autre temps, je ne comprends pas encore. Je fais le tour de la propriété et me retrouve face au garage ouvert du Med, avec 5 personnes autour de lui.

« – Ah t’es la Darty ! Je suis heureux de te voir. J’ai trouvé comment voyager dans le temps !

  • Mais qui sont ces gens qui vous accompagnent Med ?
  • C’est la clé ! Vois-tu, pas besoin de voiture sophistiquée, il suffit d’un simple groupe de musique, et nous voilà reparti dans le passé.
  • Vous êtes surs ?
  • Laisse-moi te faire une démonstration »

Pendant 35 minutes, j’allais être transporté vers les années 90. Je me revois avec des pogs en poche, en train de nourrir mon tamagochi. D’ailleurs, le castor lapon est-il hermaphrodite ?
Moi qui pensais ça impossible, cela se produisait devant mes yeux.

« – Mais Med c’est incroyable ! Comment avez-vous fait ?

  • Je suis allé au Centre Universel Limougeaud. La-bas ils stockent des spécimens de chaque décennie. J’ai donc récupéré des échantillons d’adn et j’ai cloné 5 personnes pour former Le groupe ultime.
  • C’est insensé ! Vous me faites la présentation ?
  • Au chant, je l’ai appelée Amélie. Mais je ne sais pas pourquoi elle a tendance à tomber dans mes rosiers. J’ai du en racheter 4 plans depuis le début de l’expérience.
    Il fallait quelqu’un de charismatique à la guitare, voici Verluizan. Tout simplement parce que son zinzou brille dans le noir. J’ai encore quelques modifications à faire. Mais il est performant avec son instrument.
    On bass, Ninou. Parce qu’il faut toujours une femme séduisante dans un groupe. Comme ça les adolescentes de l’époque vont chercher à lui ressembler et ça va nous faire percuter.
  • La robe Union Jack c’était obligé ?
  • C’était soit ça soit un baggy. Bref, aux claviers, je voulais mettre un mec alcoolique ténébreux, mais j’avais plus rien en stock. Alors j’ai crée Charlotte. Un hybride mi femme – mi routier. Comme ça les fans pourront s’associer à elle et penser qu’elle est comme eux.
    Enfin, vu que la batterie ça servait à rien, j’ai fait un truc qui fait très bien semblant de taper sur les futs. Il s’appelle Eddy.
  • Comment ça il fait semblant ? Je croyais que c’était de la vraie batterie.
  • Et non Darty, c’est une boîte à rythme programmée cachée derrière lui qui fait office de batterie. Mais c’est toujours bien d’avoir un groupe complet sur scène alors je l’ai installé comme batteur.
  • C’est incroyable Med, quand est-ce que vous allez sortir ça ?
  • Le 20 juillet 2019. A Theizé Plaisir, le plus grand festival du monde. Mais avant cela, pas un mot. Tu n’oublies pas notre contrat de confiance Darty.
  • Ne vous inquiétez pas Med, tout ceci reste entre nous. »

Rédigé par Loïs Marrant
Photos et vidéos réalisées par Marco Si