Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

The Black Keys – Turn Blue

Si le premier single du groupe nomme Fever nous avait laissé de glace, on espérait secrètement que l’album soit de meilleure facture.

12 chansons, 45 minutes. Si vous avez faim, cet opus des Black Keys vous comblera. Car sur ces 12 titres, 11 sont de la soupe. Même Bullet in The Brain, qui me semblait bonne, devient fade dans cette bouillie qu’est « Turn Blue ».

La seule bonne chanson se trouve a la première place du tracklisting. « Weight Of Love » est une ballade sympathique, remplie de plein de bonnes choses. Le fait que cette chanson soit en première nous donne l’impression de passer d’un repas fait avec des légumes frais, le genre de met qui te met du baume au coeur, à un plat préparé tout nul à réchauffer au micro-onde.

Dan Auerbach, guitariste du duo le plus nombreux de l’histoire, est producteur du futur album de Lana Del Rey. Est-ce que ça peut expliquer la popisation de la musique des Black Keys? Je ne saurais vous dire, en tout cas, ça sent le carton en radio et en TV pour cet été.

Et c’est bien dommage. Parce que même si Lonely Boy était pas leur meilleure chanson, on y retrouvait le son à la Black Keys. Ce Blues Rock qui les caractérisait. Maintenant, les cartes sont redistribuées, de même manière que pour Linkin Park, passé du Nu Métal à rien.

En général, un fromage qui devient bleu est mangeable, voire même délicieux pour certains. Ici, les Black Keys ont viré au bleu. Mais je ne vous conseille pas d’en écouter. Par contre, en présentoir à fromages, le cd peut être un investissement. En tout cas, il sera bien plus utile que dans son rôle de lecteur de fichiers musicaux.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén