Granny Smith

Acidité garantie depuis 2011.

Music Monday # 9 : Gojira – Low Lands & Biffy Clyro – Stingin’ Belle

Pour compenser l’absence de Music Monday la semaine dernière, aujourd’hui c’est double dose avec une chanson de Gojira et une de Biffy Clyro. Le point commun ? Fin janvier.

En effet, le 30 janvier, le Transbordeur accueillera les Français de Gojira pour leur tournée autour de Magma, le dernier album en date des Bayonnais, tandis que le 31, le Radiant Bellevue aura un air Ecossais avec le trio barré et formidable qu’est Biffy Clyro, pareil pour promouvoir leur dernier album Ellipsis. Ces 2 shows étant organisés par La SAS Concerts.

Par delà le ciel, par delà le soleil

La première chanson c’est « Low Lands » et mes aïeux, quelle chanson. On le sait, Magma a été un album perturbé par la mort de la maman des frères Duplantier et cela c’est senti dans l’écriture et les chansons en elles mêmes. Mais c’est surtout sur « Low Lands » qu’on ressens le plus l’hommage fait par les Duplantier à leur mère. Une superbe ballade en première partie de chanson, qui finit en puissance et avec un cri tel une libération. Et si la chanson en elle même ne contenait pas son lot d’émotions, le clip est une perle. On espère sincèrement qu’elle sera jouée en live pour partager ce moment avec tout le Transbo. Malheureusement pour vous, la date Lyonnaise est déjà complète.

Bouquet final

« Stingin’ Belle » c’est un morceau culte de Biffy Clyro. Un de ceux qui transcendent les foules, augmente l’adrénaline, marque les esprits. Ils finissent régulièrement leurs shows avec ce tube qui contient 2 minutes de cornemuse, jouées par le seul Écossais joueur de cornemuse de Californie.
« La question est, pourquoi est-ce qu’il n’y a pas eu de solo de cornemuse de 2 minutes dans les 20 dernières années ? La première fois que j’ai entendu « Stingin’ Belle » ça faisait Écossais. Même si on a rajouté nos riffs dessus, on se disait « ça manque d’une putain de cornemuse. C’était pas comme si on voulait essayer de les caler, on les voulait. »
Ces mots sont de Simon Neil, le guitariste/chanteur des Biff, et ça montre leur fierté de représenter le pays du Tartan à travers le monde. Et croyez nous, il faut aller voir le trio en live tant leurs shows sont reconnus comme étant dingues. Une énergie folle et une présence impressionnante sur scène. Foncez prendre votre billet pendant qu’il est encore temps.

Vous l’aurez compris, fin janvier nous gâtera en beauté avec 2 groupes reconnus comme étant très très bons en live. J’espère donc qu’on, s’y retrouvera là-bas, histoire de partager un verre de vin, ou une pinte d’Irn Bru.

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Granny Smith

Thème par Anders Norén