Music Monday 85 – The Fearless Flyers – Ace Of Aces

Il est un adage assez répandu dans le monde, surtout celui du travail, que le lundi est le pire jour de la semaine. Le retour vers des clients aux demandes exubérantes, des collègues méprisants ou simplement le fait de se lever trop tôt alors que les deux derniers jours n’ont pas suffit à se reposer. Le syndrome est inévitable et ses effets toujours les mêmes. Hormis le cas où vous avez un job qui vous satisfait (ce que nous vous souhaitons), la seule chose à faire est de trouver une sorte de morphine qui endormira la peine.

A ce dessein, je vous propose donc un petit groupe pour que cette journée soit un peu plus joyeuse : The Fearless Flyers. Ce groupe est encore jeune (il a débuté en 2018) mais les musiciens qui composent son line-up sont expérimenté : on y trouve Joe Dart, bassiste du groupe Vulfpeck, Cory Wong, guitariste de tournée du même groupe, Nate Smith, batteur émérite nominé plusieurs fois aux Grammys et Mark Lettieri, guitariste qui a officié avec Snarky Puppy. On pourrait presque assimiler The Fearless Flyers à un side-project de Vulfpeck puisque Jack Stratton, un de ses membres, est au mixage et à la production du groupe qui nous intéresse.

Que propose donc ce quartet pour rendre votre lundi un peu meilleur ? De la funk énergique et un groove auquel vous ne pouvez pas échapper. Si vous connaissez déjà Vulfpeck, prenez sa funk et tournez le bouton « funk » jusqu’à 11. La batterie tient un beat accrocheur, la basse pose un groove efficace et les guitares envoie des mélodies syncopées au rythme débridé. Le tempo est élevé, le son rappelle les années 70 et Joe Dart ne peut d’empêcher de bouger la tête, signe définitif que le morceau est dansant.

Dans la vidéo du jour, le groupe est rejoint par Delta Force, une section de cuivres. Les deux groupes se répondent l’un à la suite de l’autre, chaque musicien y allant de sa petite improvisation, de ses petits « licks » pour pousser le niveau de funk au-delà du possible. La positivité déborde des instruments et Nate Smith est en feu dès la 1ère seconde. L’alchimie entre les deux parties se ressent clairement, jusqu’aux uniformes et lunettes de soleil arborées par les artistes, poussant la classe au niveau de George Abitbol.

J’espère égayer un peu votre journée avec cette courte pilule de bonne humeur aux effets instantanés. Bon lundi à tous.